Passées À venir

Conseils à suivre pour éviter la fatigue oculaire

Le travail sur ordinateur — parfois au sein d’un espace climatisé ou chauffé — peut provoquer fatigue oculaire et sécheresse des yeux. Comment atténuer ces sensations ? Quelles sont les astuces qui fonctionnent ?
Sommaire

La fatigue oculaire peut survenir lorsque l’on travaille sur ordinateur ou qu’on lit beaucoup. Cela peut provoquer rougeur et sécheresse des yeux, mais parfois aussi des maux de tête et une sensation générale de fatigue. Quelles sont les astuces qui permettent d’améliorer la santé des yeux ?

Conseils à suivre pour éviter la fatigue oculaire




Faire vérifier ses yeux

Si vous voyez flou, ou ressentez une grande fatigue oculaire, si vous plissez les yeux pour mieux voir ou que vous portez déjà une correction oculaire (lunettes ou lentilles de contact), il est peut-être temps de faire un bilan ophtalmologique. La vue évolue, elle doit être vérifiée régulièrement. Si après vérification chez le spécialiste il ne s’agit pas d’un véritable « problème de vue », voici quelques astuces à essayer pour diminuer la sensation de fatigue oculaire.

Cligner des yeux et boire de l’eau

Cela peut paraitre trop simple pour être vrai, mais la sécheresse oculaire tient parfois au fait que lorsque l’on travaille sur un ordinateur on cligne beaucoup moins des yeux que lorsque nous ne sommes pas devant l’écran. Pour garantir la formation d’un nouveau film lacrymal qui garde notre œil humide et protégé, il faut cligner des yeux entre 12 et 20 fois par minute. Obligez-vous à cligner régulièrement des yeux !

Autre facteur de sécheresse, la déshydratation. Une consommation trop élevée de café produira le même effet. Pensez à boire de l’eau régulièrement dans la journée pour être sûr(e) d’être bien hydraté(e).

La luminosité

Évitez à tout prix l’éblouissement qui sera inconfortable, vous obligera à plisser les yeux et provoquera des tensions. Baissez les stores, ou déplacez votre poste de travail de façon à trouver un bon compromis entre trop de lumière et pas assez.

Travailler dans une pièce trop sombre avec un écran très brillant fatiguera également vos yeux. Ajuster la luminosité de votre écran en fonction de votre environnement. Utiliser une source de lumière à proximité, un halogène, une lampe de bureau, plutôt que des néons au plafond.

Lorsque vous sentez vos yeux « fatigués », plutôt que de vous enfermer dans une pièce sombre, allez faire un tour dehors, nos yeux adorent la lumière naturelle.



Placer son bureau en face d’une fenêtre ou d’un miroir

Si cette position ne provoque pas d’éblouissement, il est intéressant de placer son bureau en face d’une fenêtre où l’œil profitera d’un peu de lumière naturelle, mais aussi du paysage. Regarder loin/regarder près et répéter l’exercice plusieurs fois peut suffire à amener une sensation de détente des yeux.

À défaut d’avoir un bureau avec vue, vous pouvez travailler en face d’un miroir pour la même raison. En regardant dans sa direction, votre regard plongera dans la profondeur de la pièce derrière vous, permettant à l’œil de s’ajuster et de se détendre.

Masser les globes oculaires

En fermant les yeux, vous pouvez masser délicatement vos globes oculaires qui sont attachés par de nombreux petits muscles qui peuvent être tendus. Un léger massage provoquera détente, afflux sanguin et fabrication de liquide lacrymal, ce qui vous donnera immédiatement l’impression de « voir plus clair ».

Mettre quelques gouttes de collyre

Ces gouttes pour les yeux vendues en pharmacie peuvent soulager rapidement une sensation de sécheresse, de picotements. Vous pouvez en mettre jusqu’à 6 gouttes par jour. Au-delà, sans véritable amélioration de votre condition, il faudra consulter un ophtalmologiste.

La lumière bleue des écrans

Les scientifiques ne sont pas vraiment d’accord sur cette question. La lumière bleue des écrans a-t-elle un effet néfaste sur la santé de nos yeux ? Pas sûr. Mais si vous faites partie de ceux qui souhaitent limiter leur exposition « au cas où », il existe des lunettes à verres orangés qui filtrent une partie des rayons bleus. Autre solution, des filtres sous forme d’application comme « Twilight » ou « Flux » qu’il faut installer sur son ordinateur, son mobile ou sa tablette. Ces applications commencent à filtrer la lumière bleue au coucher du soleil pour permettre aux yeux de se reposer et éviter que la lumière bleue n’affecte pas le sommeil.