Passées À venir

Consommation de carburant : quel comportement adopter pour la limiter ?

Les dépenses automobiles constituent une part importante du budget des ménages (coût d'achat, prix du carburant, frais d'assurances et d'entretien). Certains comportements permettent néanmoins de limiter les coûts. Lesquels ?
Sommaire

La question du pouvoir d’achat est au cœur des préoccupations. Du côté du gouvernement, un certain nombre de mesures ayant pour objectif de l’améliorer avaient été annoncées, notamment suite aux revendications des Gilets jaunes.

Parallèlement, les Français ont la possibilité d’agir individuellement, à leur échelle. Par exemple, la voiture constitue un poste de dépense important. Lorsqu’il n’est pas possible de s’en passer, certains comportements permettent de limiter les coûts et ainsi réaliser quelques économies, notamment au niveau de sa consommation de carburant.

Consommation de carburant : quel comportement adopter pour la limiter ?


Opter pour une conduite éco-responsable

Les dépenses automobiles peuvent principalement être limitées grâce à une éco-conduite.

L’anticipation fait partie des comportements à adopter. Elle permet en effet d’éviter au maximum les freinages qui entrainent un gaspillage de carburant (ralentir à l’approche d’un feu rouge, utiliser le frein moteur, maintenir une distance de sécurité suffisante avec les autres véhicules, éviter les bouchons, etc.).

Sur autoroute principalement, il est conseillé d’abaisser sa vitesse de 10 ou 20 km/h, car cela génère une économie de carburant de 10 à 15 % environ. L’usage du régulateur de vitesse est par ailleurs recommandé. Puis à vitesse constante, il est important de garder un régime moteur modéré, car cela influence aussi la consommation de carburant.

Des économies peuvent également être réalisées en mutualisant ses déplacements. Plutôt que de cumuler plusieurs petits trajets, mieux vaut les regrouper, car cela permet d’une part de réduire la distance totale parcourue, puis d’autre part d’effectuer une plus grande distance avec un moteur chaud. Sur de petits trajets, le moteur n’a pas le temps de chauffer et un moteur consomme davantage lorsqu’il est froid.

Enfin, veillez à couper la climatisation lorsqu’elle n’est pas indispensable et d’alléger le véhicule autant que possible, car cela entraine aussi une surconsommation de carburant.

Entretenir son véhicule régulièrement

Tout d’abord, il est conseillé de vérifier régulièrement la pression de ses pneumatiques, car circuler avec des pneus sous-gonflés entraine une hausse de la consommation de carburant. Il en est de même avec des pneus en mauvais état.

L’encrassement du moteur ou du filtre à air influe également sur la consommation de carburant. Ainsi, il est recommandé de contrôler régulièrement le niveau d’huile, le filtre à air, mais aussi les bougies.

Il est indispensable de procéder à une révision du véhicule aussi souvent que le mentionne le carnet d’entretien fourni par le constructeur.

Bien entretenir son véhicule limite ainsi les déperditions d’énergie et permet de consommer moins de carburant.

Privilégier les voitures qui consomment moins

Si l’on souhaite acquérir un nouveau véhicule, il est important de bien le choisir et d’opter pour un modèle qui consomme peu.

Les véhicules de petite taille comme les citadines sont à privilégier, car leur légèreté permet au moteur de moins travailler, contrairement aux grosses voitures comme les 4x4 qui consomment énormément de carburant.

Choisir une voiture électrique ou hybride semble être une bonne alternative tant au niveau environnemental que financier. Bien que le prix d’achat initial soit assez élevé, elle permet à l’usage de réaliser des économies. C’est pourquoi l’État a mis en place une prime à la conversion qui permet d’aider les ménages. De nouveaux critères d’éligibilité et barèmes sont applicables depuis le 1er août 2019.