Passées À venir

Ce que prévoit le nouveau protocole sanitaire en entreprise

Un nouveau protocole sanitaire va concerner les entreprises à partir du 9 juin 2021. Le texte prévoit notamment la fin du télétravail à 100 %.
Sommaire

Pour certains c’est un soulagement alors que pour d’autres c’est une source d’inquiétudes. Le 9 juin 2021, ce sera la fin du télétravail à 100 % pour les salariés dont les tâches peuvent être intégralement effectuées à distance. Une annonce qui n’est pas réellement une surprise. Il y a quelques semaines, le gouvernement parlait déjà d’un retour progressif au bureau à partir du 9 juin 2021.

Ce que prévoit le nouveau protocole sanitaire en entreprise

Télétravail : un nombre minimum de jours fixé en interne

Concrètement, le nouveau protocole sanitaire veut redonner le pouvoir aux employeurs et aux salariés. Ainsi, au sein de chaque entreprise, les syndicats ou les représentants du personnel et la direction devront se mettre d’accord sur un nombre minimum de jours de télétravail par semaine.

L’objectif n’est pas de faire revenir tous les salariés sur le site 5 jours sur 5. D’ailleurs, dans cette situation, les employés pouvant faire du télétravail pourraient saisir l’inspection du travail, car l’employeur enfreindrait les règles du protocole sanitaire. Le but du texte est de permettre à chaque entreprise de trouver le bon équilibre entre travail à distance et tâches effectuées dans les locaux de l’entreprise. À titre d’exemple, l’État a fixé 3 jours de télétravail pour la Fonction publique à partir de ce 9 juin 2021.

La reprise des moments de convivialité sous certaines conditions

Le texte prévoit également le retour des pots de départ et autres moments de convivialité au sein de l’entreprise. Pour rappel, ils sont suspendus depuis fin octobre 2020. Toutefois, ils ne pourront être organisés qu’en respectant les gestes barrières et les règles de distanciation. Autrement dit, les masques ne pourront être retirés qu’au moment de boire ou de manger. Le nouveau protocole sanitaire recommande également d'organiser ces moments dans des espaces extérieurs et avec pas plus de 25 personnes.

Concernant la restauration, la règle sera identique à celle que les restaurants doivent respecter. C’est-à-dire que les cantines d’entreprise devront avoir une jauge d’occupation de 50 %. Il sera également possible de manger en groupe, mais pas plus de 6 personnes par table.

Le protocole sanitaire précise également que les réunions en visioconférence doivent être privilégiées. Et lorsqu’elles se tiennent en présentiel, les règles de distanciation et une aération naturelle ou mécanique doivent être respectées.

Derniers points essentiels : le port du masque reste obligatoire dans les lieux collectifs clos, tout comme le nettoyage des postes de travail. Notons que lorsque les salariés travaillent seuls dans leur bureau, le port du masque est facultatif. Enfin, la distance imposée entre deux salariés dans un lieu clos sera désormais d’un mètre contre deux jusqu’à présent. Toutefois lorsque le masque ne peut être porté, notamment en extérieur, la distanciation sera d'au moins deux mètres.