Passées À venir

Ehpad : un nouveau protocole pour un retour progressif à une vie normale

Le gouvernement a adressé aux Ehpad une série de recommandations afin d’alléger les contraintes. Depuis samedi 13 mars, les résidents commencent à retrouver une vie normale et peuvent rendre visite à leurs proches.
Sommaire

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les Ehpad sont particulièrement touchés et le quotidien des résidents est encadré par des mesures sanitaires strictes. Aujourd’hui, 87 % d’entre eux ont reçu une première dose de vaccin et 62 % les deux injections. Grâce à la vaccination, le gouvernement envisage de réduire la pression sur ces établissements et a publié en ce sens un nouveau protocole vendredi 12 mars.

Ehpad : un nouveau protocole pour un retour progressif à une vie normale

Ehpad : les résidents peuvent retrouver une vie sociale

« Les résidents, quel que soit leur statut vaccinal et immunitaire, doivent retrouver les mêmes droits que le reste de la population, comme la possibilité de voir leurs proches, à l’extérieur ou à l’intérieur de l’établissement », estime la ministre chargée de l’autonomie, Brigitte Bourguignon, dans un communiqué. Particulièrement attendu par les résidents en Ehpad, le nouveau protocole est accessible sur le site du ministère de la Santé. Il prévoit un assouplissement des règles sanitaires permettant aux personnes âgées de sortir de l’isolement.

Toutefois, la mise en œuvre du protocole revient au directeur de chaque établissement. En fonction de la situation épidémique au sein de l’Ehpad et de l'avancement de la vaccination, il peut décider, en accord avec les professionnels de santé, de revenir à des mesures plus strictes. En effet, la priorité demeure la protection des résidents, notamment ceux qui ne sont pas encore vaccinés.

Des sorties de l’établissement moins contraignantes

Les sorties pour rendre visite à la famille sont autorisées, sauf si elles ont lieu dans une zone soumise au confinement local. Pour les résidents qui bénéficient d’une protection complète, c’est-à-dire ceux qui ont reçu les deux doses de vaccin suivies d’une période de 15 jours, les sorties sont admises et les tests PCR avant et après, ainsi que l’isolement de 7 jours ne sont pas requis.

Pour les résidents non vaccinés, les règles de l’ancien protocole continuent de s’appliquer. Ils peuvent sortir voir leur famille, mais en respectant les gestes barrières. À leur retour dans l’établissement, ils sont tenus de s’isoler pendant 7 jours, sans participer aux activités et repas collectifs.

Les visites en chambre autorisées

Les visites en chambre sont de nouveau ouvertes aux familles et ne seront plus gênées par des parois en Plexiglas. Cependant, les mesures de sécurité à l’entrée sont maintenues pour les visiteurs :

  • ils sont invités à effectuer un test PCR 72 heures avant la visite ou un test antigénique en pharmacie le jour même ;
  • un test négatif n’est toutefois plus nécessaire si le visiteur a été vacciné et peut le prouver ;
  • ils doivent remplir l’auto-questionnaire, de même que le registre de traçabilité ;
  • la désinfection des mains et le port du masque sont toujours de rigueur.

Les résidents non vaccinés devront également se faire dépister dans les jours qui suivent la visite et seront placés sous vigilance renforcée.


Quid des activités collectives ?

Les activités collectives, de même que les repas, sont possibles en petits groupes. Les professionnels doivent tenir compte du statut vaccinal des résidents afin de protéger les personnes qui n’ont reçu aucune injection. En conséquence, les groupes mixtes (résidents vaccinés et non vaccinés) sont à privilégier et les brassages doivent être évités. Pour information, le port d’un masque chirurgical reste la règle pour tous les résidents en présence d’autres personnes.