Passées À venir

Hausse des prix des péages sur les autoroutes à compter du 1er février 2018

L’État et les concessionnaires autoroutiers ont décidé d’une hausse du prix des péages applicable à partir du 1er février 2018. Comment cette hausse est-elle justifiée et quels sont les axes les plus impactés ?
Sommaire

D’après le Journal Du Dimanche, une hausse des tarifs des péages autoroutiers a été décidée par le Ministère des Transports. Selon les réseaux autoroutiers et les travaux à effectuer, la hausse du prix au péage variera de 1,03 à 2,04 % à compter du jeudi 1er février 2018.

Hausse des prix des péages sur les autoroutes à compter du 1er février 2018



Une augmentation des tarifs décidée par l’État et les sociétés autoroutières

Ce jeudi 23 novembre 2017, cette décision devrait être présentée au Comité des usagers regroupant des associations comme 40 Millions d’Automobilistes, les fédérations des transports routiers et des élus, mais seulement à titre informatif. En effet, ces hausses de tarifs ne sont pas négociables, car elles sont fixées par des contrats établis entre l’État et les concessionnaires autoroutiers.

Pourquoi cette hausse des tarifs ?

Toujours selon le JDD, cette hausse des tarifs autoroutiers s’explique principalement pour deux raisons principales.

La première concerne le taux d’inflation établi à 1,026 % au 1er octobre 2017. La seconde est relative à la hausse de la redevance domaniale que les sociétés paient à l’État pour l’exploitation d’une partie du domaine public. Les sociétés autoroutières sont autorisées à répercuter cette augmentation sur les automobilistes utilisateurs.

Une autre raison avancée est celle des différents projets d’infrastructures qui doivent être financés.

Quels axes autoroutiers seront les plus impactés par cette hausse ?

Une carte publiée par le JDD montre les axes autoroutiers et l’augmentation des tarifs prévue. Elle indique qu’une hausse de 2,04 % sera appliquée sur le réseau Area Effarie sur les axes Lyon-Grenoble et Grenoble-Genève. La carte annonce également que les tarifs augmenteront de 2 % sur les autoroutes APRR Eiffarie de la zone Paris-Dijon-Lyon-Besancon et Paris-Strasbourg.