Passées À venir

Cantine scolaire : règles de vie, régimes alimentaires et tarifs

Cantine scolaire : qui décide de l'organisation et quelles sont les obligations à respecter ?
Sommaire

Avec près d’un milliard de repas servis chaque année, les cantines scolaires accueillent plus d’un élève sur deux. Elles sont pour eux un lieu d’échange et de convivialité. La restauration scolaire est régie par des normes et des règles strictes. En effet, les gestionnaires doivent veiller à garantir la sécurité et l'équilibre alimentaire des élèves. Cette démarche vous informe sur les modalités d'organisation de ces lieux.

Cantine scolaire : règles de vie, régimes alimentaires et tarifs



La gestion des cantines scolaires

La restauration scolaire est un domaine géré par les collectivités territoriales.
L'organisation des cantines au sein des écoles maternelles et primaires est assurée par les communes. Au collège, la gestion de la restauration est donnée aux départements. Puis, au lycée, ce sont les régions qui ont cette compétence.

Le plus souvent, le service est effectué par les agents des collectivités. Dans ce cas, les repas sont préparés directement sur place, dans les établissements. Mais il peut arriver que la gestion soit déléguée à une société de restauration collective. La préparation des repas s'effectue alors dans une cuisine centrale. Ils sont ensuite livrés aux différents établissements.

Les obligations à respecter dans le cadre de la restauration scolaire

La préparation des repas est soumise à des règles d'hygiène et de sécurité strictes.
Par ailleurs, la restauration scolaire doit veiller à l'équilibre alimentaire des enfants. L'alimentation proposée doit satisfaire l'ensemble de leurs besoins nutritionnels. Ainsi, les collectivités ont pour obligation d'élaborer des menus sains, équilibrés et variés. À chaque repas, doivent être servis au moins un plat principal accompagné d'une garniture, un produit laitier, et une entrée et/ou un dessert.
Puis, les rations distribuées doivent être adaptées à l'âge des enfants et au type d'aliment servi.

Le cas des enfants soumis à des régimes alimentaires particuliers

Les enfants soumis à un régime alimentaire particulier à cause d'une allergie, d'une intolérance ou de tout autre trouble de la santé, pourront bénéficier de repas adaptés lorsque les établissements sont en mesure d'en proposer. Dans le cas contraire, les parents pourront fournir des paniers-repas. Les conditions sont définies dans le cadre d'un projet d'accueil individualisé établi conjointement par les parents, le directeur de l'établissement et les professionnels de santé.

Concernant les enfants soumis à un régime alimentaire spécifique du fait de leur religion, ces derniers ont également la possibilité d'apporter des paniers-repas. Les établissements n'ont pas l'obligation de proposer des menus de substitution. Il en est de même pour les enfants végétariens.

Notez que de nombreux établissements adaptent leurs menus afin de convenir au plus grand nombre. Pour connaître la situation au sein d'un établissement nous vous invitons à prendre contact avec la direction.



Le coût des repas et les aides existantes

Le tarif des repas est fixé librement par l'entité qui en assure la gestion (commune, département, région). Toutefois, le coût d'un menu pour un élève ne peut être plus élevé que montant des charges engendrées pour la distribution du repas.
Généralement, les tarifs sont adaptés à la composition familiale et aux ressources perçues par l'ensemble du foyer.

Les familles qui rencontrent des difficultés pour faire face aux frais de restauration de leurs enfants, pourront bénéficier d'une aide financière. Pour cela, il est nécessaire de se rapprocher du secrétariat de l'établissement ou de l'assistant social présent au sein de l'institution.