Passées À venir

La cigarette électronique est-elle efficace pour arrêter de fumer ?

Une étude récente analyse le lien entre utilisation de la cigarette électronique et arrêt du tabac. Qu'en est-il ?
Sommaire

Une des premières études consacrées à l’utilisation de la cigarette électronique permet de faire un point sur son efficacité dans le cadre d’un arrêt du tabac. Est-ce efficace ? Dans quelle mesure l’e-cigarette se substitue-t-elle au tabac ? Réponse dans cet article.

La cigarette électronique est-elle efficace pour arrêter de fumer ?


7 425 fumeurs suivis sur 2 ans

Malgré la popularité grandissante de la cigarette électronique depuis une quinzaine d’années, il y a encore très peu d’études qui analysent ses effets sur la santé à long terme et son efficacité lorsque l’on souhaite arrêter de fumer.

Ramchandar Gomajee et son équipe (INSERM/Paris Sorbonne) ont suivi pendant presque 2 ans 5 400 fumeurs quotidiens et 2 025 anciens fumeurs issus de la Cohorte Constances, une grande enquête de santé publique.

27 % des personnes qui souhaitent arrêter de fumer choisissent la e-cigarette

Santé publique France, estime que 3,8 % des Français utilisaient une e-cigarette quotidiennement en 2008. Plus du quart des fumeurs (27 %) la choisissent comme substitut au tabac lorsqu’ils souhaitent arrêter de fumer, contre 18 % qui utilisent des patchs ou des gommes à macher.

Plus de la moitié des fumeurs qui veulent arrêter le font sans substitut.

Les anciens fumeurs qui vapotent sont plus nombreux à rechuter

L’étude scientifique montre que « parmi les anciens fumeurs, l’usage de la cigarette électronique est associé à une probabilité plus élevée de recommencer à fumer ». Ils sont 70 % plus nombreux à rechuter que ceux qui n’utilisent pas de vapoteuse.

En revanche, les vapoteurs sont 67 % plus nombreux à essayer au moins une fois d’arrêter de fumer. Ceux qui tentent un arrêt du tabac sont même deux fois plus nombreux lorsqu’ils utilisent depuis plus d’un an la e-cigarette.



La quantité de cigarettes fumées diminue chez ceux qui vapotent

Toujours d’après cette étude dont les résultats ont été publiés dans le Jama Internal Medecine, à la fin de la période prise en compte, les utilisateurs de cigarette électronique ont réduit leur consommation quotidienne de 4,4 cigarettes par jour, contre 2,7 cigarettes de moins par jour pour ceux qui n’en utilisent pas.

Les auteurs de l’étude admettent volontiers quelques lacunes dans leur protocole. Par exemple, l’objectif de l’utilisation de l’e-cigarette n’est pas pris en compte (arrêt du tabac ou simple diminution). Mais ce qui ressort des résultats c’est que la cigarette électronique peut « aider les individus à diminuer leur consommation de tabac et à démarrer un arrêt du tabac ».