Passées À venir

La Journée nationale de la qualité de l'air

La Journée nationale de la qualité de l’air se déroule le 16 septembre 2020 : l’occasion de sensibiliser tout un chacun au sujet de l’air que nous respirons.
Sommaire

L’initiative à l’origine de la Journée nationale de la qualité de l’air est lancée en 2015 par le ministère de la Transition écologique. Elle revient cette année pour la 6ème édition et compte rassembler les citoyens lors de multiples événements autour de la qualité de l’air. Pour l’améliorer, il existe des bonnes pratiques, simples à mettre en place.

La Journée nationale de la qualité de l’air


Une journée pour penser à mieux respirer

La pollution de l’air a un impact sur la santé et l’environnement. En effet, elle se caractérise par la présence de polluants nocifs, comme les particules fines ou l’ozone, issus de l’activité humaine ou de la nature. Le développement de problèmes respiratoires et cutanés, pouvant aboutir à des maladies, sont autant de conséquences d’une dégradation de la qualité de l’air. Ce constat touche à la fois les citoyens et l’État puisque « respirer un air qui ne nuise pas à sa santé » est un droit reconnu par la loi sur l'air de 1996.

La Journée nationale de la qualité de l’air met également en lumière la création d’un arrêté, datant du 10 juillet 2020, relatif à l’indice de la qualité de l’air ambiant. Atmo France, une fédération née en 2000 qui rassemble les Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA), appuyait sa publication. Cet arrêté définit l’indice ATMO, indice de qualité de l’air ambiant, et détaille les informations qu’il fournit. Il intègre désormais dans son calcul un nouveau polluant, en plus des quatre autres, les particules PM2,5. Ces dernières ont une incidence considérable sur la santé publique selon les AASQA. Un tel outil apporte aux citoyens une meilleure connaissance de l’air qu’ils respirent.

Sensibiliser et mobiliser le public

Cette journée permet de sensibiliser le public et lui faire prendre conscience de son impact sur la qualité de l’air. Le ministère de la Transition écologique énonce quelques gestes simples à appliquer au quotidien pour réduire la pollution. En favorisant l’utilisation des mobilité douces, l’empreinte écologique diminue.

Avec le « Coup de pouce vélo », vous bénéficiez d’avantages pour remettre en état votre vélo et de conseils pour circuler. L’isolation du logement est elle aussi primordiale pour abaisser sa consommation d’énergie et donc les émissions de polluants. D’autres bonnes pratiques, comme l’attention portée aux choix des matériaux pendant vos travaux, ont aussi leur importance. Pour mieux respirer, tout le monde peut agir.

Au cours de la journée, des conférences, webinaires, ou encore expositions sont mis en place par les collectivités, les écoles, les associations, et les entreprises. Ces moments d’échange sont idéals pour poser des questions ou faire part de vos préoccupations. Le réseau des AASQA s’est aussi investi afin de proposer diverses actions partout en France. Une carte interactive en ligne vous donne accès aux rencontres près de chez vous. Il est également possible d’ajouter son projet à la liste des événements à condition qu’il soit en lien avec la qualité de l’air et se déroule entre le 12 et 20 septembre.

La Journée internationale de l’air pur : un événement à grande échelle

La première Journée internationale de l’air pur pour des ciels bleus s’est tenue le 7 septembre 2020. Elle sera désormais réitérée tous les ans sur décision de l’Assemblée générale des Nations Unies. Elle met en évidence le fait suivant : la pollution de l’air est devenue un enjeu international. Il nécessite une coopération à grande échelle pour trouver des solutions viables qui rendront à nos ciels leur bleu d’origine.