Passées À venir

Le médicament anti-nausée Dompéridone interdit aux enfants de moins de 12 ans

L’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) interdit l’usage du médicament Dompéridone (vendu sous le nom de Motilium et ses génériques) pour les enfants de moins de 12 ans en raison de son manque d’efficacité et de ses effets secondaires dangereux. Le point dans cet article.
Sommaire

Après une évaluation du Motilium (Dompéridone) qui montre des résultats insuffisants en termes d’efficacité et des effets indésirables dangereux, l’ANSM interdit aux parents de donner ce médicament habituellement utilisé comme anti-nausée à leurs enfants de moins de 12 ans.

Le médicament anti-nausée Dompéridone interdit aux enfants de moins de 12 ans


Une évaluation du médicament révèle un manque d’efficacité

En 2014, l’EMA (Agence européenne des médicaments) avait demandé un rapport sur l’efficacité du médicament anti-nausée Dompéridone qui tient compte des risques encourus lors de sa prise.

Les résultats dévoilés cette année montrent que ce remède n’est pas plus efficace qu’un placébo pour faire passer les nausées chez les enfants de moins de 12 ans.

L’ANSM préconise donc désormais de réserver son utilisation aux « adultes et adolescents de plus de 12 ans et pesant plus de 35kg ».

Des effets secondaires qui peuvent être graves

Le médicament dompéridone est sous le coup d’une surveillance assez stricte de l’ANSM depuis quelques années en raison des effets indésirables qui peuvent survenir après sa prise. En effet, elle peut engendrer des torsades de pointe, un problème cardiaque rare, mais qui peut avoir de graves conséquences.

L’AMM (Autorisation de mise sur le marché) du Motilium et de ses génériques a d’ailleurs été modifiée 3 fois ces dernières années en 2004, 2007 et 2011 et les professionnels de santé ont été avertis. Depuis 2014 on leur recommande de prescrire ce médicament à la dose minimale efficace et sur des durées très courtes (moins d’une semaine) pour éviter tout problème cardiaque.

Rappel des recommandations d’usage et de posologie de l’ANSM

L’agence nationale de sécurité du médicament rappelle que le dompéridone est utilisé pour soulager les nausées ou les vomissements et que la posologie est de 10 mg 3 fois par jour, soit 30 mg par jour maximum. Elle précise que les patients ne doivent jamais dépasser la dose prescrite.

Le dompéridone doit être utilisé à la dose minimale efficace et seulement pour des traitements courts, c’est-à-dire inférieurs à 1 semaine.

Enfin, l’ANSM demande aux personnes souffrant d’insuffisance hépatique et à celles présentant un syndrome du QT long (problème cardiaque) de ne pas prendre ce médicament. Il est important d’avertir votre médecin si vous prenez un autre traitement (interactions médicamenteuses).