Passées À venir

Les modalités de la rentrée scolaire 2020

Le 10 juillet 2020, le gouvernement a publié la circulaire de rentrée, qui apporte des précisions sur les dispositions mises en place. Elle s’accompagne d’un guide sanitaire à respecter.
Sommaire

La circulaire de rentrée 2020 détaille les priorités du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports pour l’année scolaire 2020-2021, avec en tête de liste la protection de la santé des élèves et du personnel. Pour y parvenir, un guide sanitaire est construit à partir des recommandations données le 7 juillet par le Haut Conseil de la Santé publique. Ce guide fait intervenir conjointement les professionnels de l’éducation, les parents et les collectivités territoriales afin de mener à bien l’ensemble des prescriptions. Quelles sont les modalités prévues pour la rentrée ?

Les modalités de la rentrée scolaire 2020


Une rentrée bien préparée

La date de rentrée scolaire vient de tomber. Le mardi 1er septembre, les élèves de tous les niveaux reprendront le chemin de l’école avec quelques changements à l’horizon.

Pour parer à toute éventualité, l’évolution de l’épidémie de Covid-19 est prise en compte avec deux hypothèses formulées. La première prévoit, en cas de recrudescence du virus, le durcissement du protocole sanitaire. La seconde envisage une aggravation et, si elle se produit, l’activation d’un « plan de continuité pédagogique » bientôt mis en ligne sur le site du ministère de l’Éducation. Il permettra à tous de préparer l’enseignement à distance, avec un accès à des classes virtuelles et des ressources numériques.

Améliorer le suivi des élèves

L’une des missions principales du corps enseignant est de vérifier que les élèves ont bien assimilé toutes les connaissances nécessaires à leur épanouissement pour l’année 2020-2021. Des objectifs pédagogiques sont donc établis puis remis à l’équipe d’enseignement.

Des évaluations de la primaire au lycée sont prévues en début d’année scolaire afin d’anticiper les besoins et lacunes. Elles permettront de cibler les compétences non acquises et de les faire passer en priorité en début d’année.

Une aide personnalisée s’est également construite en fonction des niveaux et entraîne généralement une multiplication des heures d’accompagnement. Par exemple, l’accent est mis sur le dispositif intitulé « Devoirs faits » au collège. Il intègre à l’emploi du temps 3 ou 4 heures par semaine dédiées à l’accompagnement aux devoirs.

Enfin, le gouvernement mise sur une communication efficace avec les familles et les professionnels de l’éducation pour les aider à mieux aborder les mesures.

Le respect des gestes barrières est toujours de rigueur

Selon le guide sanitaire, le respect des gestes barrières reste de rigueur pour cette nouvelle année scolaire. Même si la distanciation physique n’est plus une obligation dans les endroits où elle est matériellement impossible, les élèves comme l’équipe pédagogique ont connaissance d’un ensemble de règles à appliquer.

Port du masque obligatoire

Le port du masque est obligatoire pour tous les élèves de plus de 11 ans et leurs professeurs dans les salles de classe comme à l’extérieur lorsque la distanciation d’un mètre est irréalisable. Il devient facultatif pour les enseignants à l’école maternelle. Ce n’est pas une nouveauté puisque le port du masque était déjà requis à la réouverture des écoles avant de devenir obligatoire dans les lieux publics le 20 juillet.

Deux masques par jour sont fournis par le ministère de l’Éducation nationale aux membres du personnel en contact direct avec des élèves. Pour ces derniers, la responsabilité incombe aux parents, qui sont tenus d’en donner un tous les jours à leurs enfants.

Se laver les mains régulièrement

Un lavage régulier des mains est préconisé plusieurs fois par jour : à l’arrivée et au départ de l’établissement, avant la pause midi et après chaque passage aux toilettes. Il doit être très précautionneux et ne laisser passer aucune zone.

En cas de symptômes

Un enfant présentant des symptômes liés au Covid-19 est obligé de rester sous la surveillance de ses parents à son domicile. De même, un membre du personnel ne se rendra pas sur son lieu de travail en cas de suspicion. La prévention constitue le meilleur moyen d’endiguer la propagation du virus, particulièrement facile dans des lieux aussi fréquentés que les bancs de l’école.



L’entretien des locaux

La collectivité est amenée à prodiguer son aide pour l’entretien et le nettoyage des établissements scolaires. La désinfection des surfaces au sol et du mobilier est prévue au moins une fois par jour. II en va de même pour tous les éléments régulièrement utilisés. De plus, le partage des objets ainsi que l’accès aux aires de jeux ne seront plus interdits à la rentrée.