Passées À venir

Masque, pass sanitaire, calendrier : comment vont se dérouler les marchés de Noël ?

Les fêtes de fin d’année approchent à grands pas. Mais avant de se retrouver, les Français se donnent chaque année rendez-vous au marché de Noël. Faisons le point sur le programme des animations et le protocole sanitaire.
Sommaire

Les marchés de Noël commencent à ouvrir leurs portes en France. Alors que l’année 2020 avait été marquée par l’annulation de nombreuses animations et marchés de Noël, les Français sont impatients de déguster un vin chaud et de se balader au milieu des chalets pour faire leurs achats.

Masque, pass sanitaire, calendrier : comment vont se dérouler les marchés de Noël ?

Le calendrier des marchés de Noël 2021

Certains marchés de Noël ont déjà ouvert leurs chalets, comme à Metz ou Lille, tandis que d’autres se pressent pour finir de s’installer à temps. Pour la plupart, l’ouverture est fixée le 26 ou 27 novembre. C’est le cas du marché de Noël d’Amiens, de Reims, de Montbéliard, de Grenoble, de Lyon, de Bordeaux ou encore de Toulouse.

À Arras, les festivités démarrent un peu plus tard, avec un marché de Noël qui ouvre du 3 décembre au 2 janvier 2022.

La fièvre de Noël s’empare également de la capitale, qui organise un peu partout des animations. Parmi les marchés de Noël incontournables à Paris, on retrouve :

  • le marché de Noël de la Défense, du 25 novembre au 29 décembre 2021. Cette année, il s’étendra non plus sur 13 000 m2, mais 7 500 m2, pour s’adapter aux contraintes sanitaires.
  • le marché de Noël du Jardin des Tuileries : du 20 novembre 2021 au 2 janvier 2022. Marché gourmand et manèges feront le bonheur des visiteurs.
  • celui de Saint-Germain-des-Prés : du 20 novembre au 26 décembre 2021.
  • le village de Noël de la tour Eiffel. Ouvert du 1er décembre 2021 au 2 janvier 2022, il proposera, comme à l’accoutumée, des produits du terroir.

Les plus beaux marchés de Noël de France

Le plus célèbre des marchés de Noël sera de retour à Strasbourg pour sa 452e édition, du 26 novembre au 26 décembre 2021. Pour l’occasion, la ville se pare de lumière et de décorations, en particulier autour de la cathédrale de Strasbourg. Cette année encore, les habitants comme les touristes seront nombreux à s’émerveiller devant les étals des chalets et à profiter des multiples animations.

À Colmar, le second plus grand marché de Noël de France ouvrira ses portes du 26 novembre au 29 décembre. Réparti en plusieurs endroits, il est composé du :

  • marché gourmand, place de la cathédrale ;
  • marché des enfants dans le quartier de la Petite Venise ;
  • marché de la place de l'Ancienne Douane et ses illuminations ;
  • marché de la place Jeanne d'Arc avec ses produits du terroir ;
  • marché intérieur d'artisanat d'art du Koïfhus.

L’authentique marché de Noël de Kaysersberg continue également de séduire les Français. Le charme de ce village, les concerts de Noël et le marché paysan des producteurs de la vallée attirent tous les ans des milliers de curieux.

Quelles animations pour petits et grands ?

Outre le traditionnel vin chaud ou chocolat chaud tant apprécié en cette période hivernale, les marchés de Noël redoublent d’efforts et d’imagination pour faire vivre un moment magique. Les visiteurs pourront apprécier l’artisanat, les produits locaux, décorations de Noël et jouets qui garnissent les chalets en bois.

À Strasbourg, le grand sapin trône déjà place Kléber. Du côté de Montbéliard, les lumières de Noël, qui font le succès du marché, illumineront bientôt la ville.

Les plus jeunes pourront également déposer leur lettre au père Noël dans des boîtes prévues à cet effet au marché de Noël de Colmar et de Rennes. En prime, ils pourront même le rencontrer et lui murmurer à l’oreille ce qu’ils ont inscrit sur leur liste. Enfin, une piste de luge installée à Amiens devrait amuser petits et grands.

Le programme des évènements est à retrouver directement sur le site dédié au marché de Noël, par exemple noel.strasbourg.eu pour Strasbourg, ou sur celui de la ville.

Le port du masque est-il obligatoire pour se rendre au marché de Noël ?

Face à la cinquième vague de Covid-19, certains préfets ont décidé de réinstaurer le port du masque obligatoire en extérieur. Et le marché de Noël ne fera pas exception. À Strasbourg, le masque sera de rigueur de même que dans tous les marchés de Noël alsaciens. Ailleurs, les visiteurs devront le porter dans les Deux-Sèvres, le Haut-Rhin, le Bas-Rhin, le Nord, le Morbihan, mais aussi à Metz et Reims.

Le pass sanitaire sera-t-il exigé ?

Le pass sanitaire sera obligatoire dans les Deux-Sèvres et le Haut-Rhin pour accéder à tous les marchés de Noël, dont celui de Kaysersberg. De même, il sera requis à Lille, à Metz où les festivités ont commencé ce vendredi 19 novembre, à Orléans, à Reims et à Marseille pour la foire aux santons.

Concernant le marché de Noël de Strasbourg, deux scénarios sont sur la table. Si le taux d’incidence est inférieur à 200, les visiteurs n’auront pas à présenter leur pass sanitaire. En revanche, dès lors que le seuil est franchi, le précieux sésame deviendra incontournable. Dans ce cas, des agents de sécurité et des vigiles se chargeront de le contrôler. En outre, les plus de 300 chalets seront répartis de manière à faciliter la circulation et les visiteurs ne pourront pas se restaurer ou boire leur vin chaud en dehors des food-corner, installés pour l’occasion.

La liste des marchés de Noël soumis au port du masque obligatoire ou au pass sanitaire est susceptible de s’allonger. Ils sont nombreux à attendre les décisions de leur préfecture.


Une annulation des marchés de Noël est-elle encore envisageable ?

Pour l’heure, les marchés de Noël sont bel et bien maintenus en France. Le ministère de l’Intérieur n’a divulgué aucune restriction au niveau national concernant leur organisation ou leur déroulement. Pourtant, la menace de la cinquième vague, qui selon Gabriel Attal « démarre de façon fulgurante », plane sur le territoire. Certains marchés de Noël ne sont donc pas à l’abri d’une annulation de dernière minute, selon l’évolution de l’épidémie et du taux d’incidence dans le département.

En Europe, tous n’auront pas la chance de déambuler au milieu des chalets. Le chef du gouvernement de Bavière vient en effet d’annoncer l’annulation de tous les marchés de Noël dans sa région, afin de limiter les contacts au sein de la population et endiguer la nouvelle vague de Covid-19. Ainsi, le marché de Noël de Munich n’aura pas lieu en 2021.