Passées À venir

Pass sanitaire, vaccination, restrictions : le point sur l'intervention de Jean Castex

Alors que le nombre de contaminations a explosé ces dernières 24 heures, le Premier ministre, Jean Castex, a pris la parole ce mercredi 21 juillet 2021 au JT de 13 heures.
Sommaire

Le Premier ministre était l’invité du JT de 13 heures sur TF1. À la suite d’un Conseil de défense, il a fait le point sur l’extension du pass sanitaire et l’importance de la vaccination pour faire face au variant Delta. La réponse à vos questions.

Pass sanitaire, vaccination, restrictions&nobreak&: le point sur l’intervention de Jean Castex

La France aux prises avec la quatrième vague

18 000 nouveaux cas positifs en 24 heures : ce nombre inquiétant témoigne de la reprise épidémique. En sachant que 96 % des 18 000 cas détectés n’étaient pas vaccinés. « On est dans la quatrième vague », a confirmé Jean Castex. Le variant Delta, bien plus contagieux que les variants précédents, est majoritaire en France.

Le taux d’incidence national est désormais de 84 pour 100 000 habitants, au-dessus du seuil d’alerte de 50. La circulation du virus est particulièrement importante chez les jeunes. Dans les hôpitaux, la pression reste forte avec des admissions en hausse. En parallèle, la vaccination peine à convaincre le personnel soignant.

Faut-il craindre un nouveau confinement ?

Les grands axes annoncés par Emmanuel Macron lors de sa dernière allocution ont été confirmés en Conseil de défense. Le projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire, comprenant la vaccination obligatoire des soignants et l’extension du pass sanitaire, est d’ores et déjà sur la table du Parlement. Et depuis ce mercredi 21 juillet, le pass sanitaire est exigé dans les lieux de culture et de loisirs rassemblant plus de 50 personnes. Une commission mixte paritaire devrait se réunir ce week-end pour mettre d’accord députés et sénateurs, et faire voter la loi. Ensuite, Jean Castex saisira le Conseil constitutionnel, qui sera chargé de vérifier que le texte ne porte pas atteinte à la liberté des Français. Le gouvernement espère voir la loi promulguée début août.

En attendant la promulgation, le Premier ministre a rappelé qu’un certain nombre de décisions locales pourront être prises pour enrayer la propagation du virus, notamment le port du masque obligatoire ou la fermeture d’établissements recevant du public à partir de 23 heures. Dans les départements les plus touchés, les préfets ont commencé à prendre ce type de mesures. Une fermeture anticipée est ainsi imposée aux bars, restaurants, débits de boissons temporaires et épiceries de nuit dans les Pyrénées-Orientales et en Haute-Corse.

Déploiement du pass sanitaire et renforcement de la vaccination

Pour éviter les mesures de freinage fortes, le gouvernement mise sur l’extension du pass sanitaire et le renforcement de la vaccination.

Pass sanitaire et vaccination des 12-17 ans

L’État avait proposé de reporter l’obligation du pass sanitaire pour les enfants de 12 à 17 ans au 30 août. Néanmoins, les députés qui ont planché ce mardi sur le projet de loi ont préféré repousser l’échéance à la fin du mois de septembre. Le projet de loi sanitaire étant toujours dans les mains du Parlement, cette mesure pourrait être à nouveau débattue. Quoi qu’il en soit, le gouvernement compte déployer des moyens conséquents dans les collèges et les lycéens pour vacciner massivement les 12-17 ans dès la rentrée. Le pass sanitaire ne sera toutefois pas exigé pour aller à l’école, au collège ou au lycée. En effet, « la scolarisation des enfants de France est une priorité », a déclaré Jean Castex.

Quels contrôles du pass sanitaire ?

La vérification du pass sanitaire via l’application TousAntiCovid Vérif revient aux propriétaires des établissements (restaurateurs ou cafetiers). En revanche, ils n’ont pas à contrôler l’identité de leurs clients. Cette tâche, de même que la détection des fraudes, incombe aux forces de l’ordre, qui interviendront de manière aléatoire ou sur demande des propriétaires. La pédagogie est de mise en cette première semaine d’élargissement du pass sanitaire, a promis Jean Castex. Néanmoins, cette période ne durera pas et sera suivie par le début des contrôles et donc des sanctions.

Un nouvel objectif pour la vaccination

L’objectif initialement fixé par le gouvernement était d’atteindre les 14 millions de primo-vaccinés fin août. Puisque celui-ci est pratiquement dépassé, Jean Castex a révélé le nouveau but, soit 50 millions de Français ayant reçu au moins une dose fin août. Pour y parvenir, 5 millions de rendez-vous seront ouverts dans les 15 jours. Autre annonce importante du Premier ministre en matière de vaccination : les personnes vaccinées n’auront plus à s’isoler si elles sont cas contacts.


Les vacances des Français sont-elles en danger ?

Les Français sont nombreux à s’inquiéter pour leurs vacances. À ce sujet, Jean Castex ne s’est pas montré rassurant en ne donnant « pas de réponse catégorique ». Il a simplement rappelé aux citoyens qu’ils devaient « se donner tous les moyens pour minimiser les risques ».