Passées À venir

Retour aux 90 km/h : quels départements ont passé la vitesse supérieure ?

La limitation de vitesse a été relevée sur plus de 33 000 km de routes secondaires. Découvrez les départements français qui ont choisi de repasser aux 90 km/h.
Sommaire

La vitesse maximale autorisée, c’est 80 ou 90 km/h ? Car si en 2018, Édouard Philippe, le Premier ministre, décidait d’abaisser la limitation de vitesse sur toutes les routes secondaires à deux voies et sans terre-plein central, 37 départements ont depuis réinstauré les 90 km/h.

Retour aux 90 km/h : quels départements ont passé la vitesse supérieure ?

33 428 km de routes sont repassés à 90 km/h

Selon un rapport du ministère de l’Intérieur transmis au Parlement et dévoilé par la Ligue des conducteurs, une association de défense des automobilistes, 33 428 km de routes ont été relevés à 90 km/h.

Cependant, au niveau de chaque département, la situation est « extrêmement contrastée ». Ainsi, selon ce rapport, 22 km de route sont repassés à une vitesse maximale de 90 km/h dans le Haut-Rhin contre 5 284 km de route dans l’Allier.

Quels sont les départements où la limitation de vitesse a été relevée ?

Pour être concret, 15 départements proposent de nouveau une vitesse maximale de 90 km/h sur moins de 300 km de bitume :

  • Auvergne-Rhône-Alpes : Haute-Loire ;
  • Centre-Val de Loire : Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire ;
  • Grand-Est : Aube, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Vosges ;
  • Nouvelle-Aquitaine : Charente-Maritime, Dordogne, Deux-Sèvres, Vienne ;
  • Occitanie : Hautes-Pyrénées, Tarn ;
  • Pays de la Loire : Mayenne.

11 départements ont choisi de modifier la vitesse sur un linéaire compris entre 300 et 499 km :

  • Bourgogne-Franche-Comté : Jura ;
  • Centre-Val de Loire : Cher, Loir-et-Cher, Loiret ;
  • Île-de-France : Seine-et-Marne ;
  • Nouvelle-Aquitaine : Charente, Haute-Vienne ;
  • Normandie : Calvados ;
  • Occitanie : Hérault ;
  • Pays de la Loire : Maine-et-Loire ;
  • Provence-Alpes-Côte d’Azur : Hautes-Alpes.

3 départements ont relevé la vitesse limitée sur 500 à 999 km de route :

  • Grand Est : Marne, Haute Marne ;
  • Pays de la Loire : Sarthe.

Enfin, dans 8 départements français la limitation de vitesse a changé sur plus de 1 000 km :

  • Auvergne-Rhône-Alpes : Allier, Cantal ;
  • Bourgogne-Franche-Comté : Côte-d’Or ;
  • Nouvelle-Aquitaine : Corrèze, Creuse ;
  • Normandie : Orne ;
  • Occitanie : Aveyron, Lozère.

Dernière donnée à retenir : seuls la Creuse et l’Allier sont repassés à 90 km/h sur la totalité des routes.

Notons toutefois que ces données ont été arrêtées en juin 2021 et qu’il est possible qu’il y ait eu des modifications depuis.

De plus d’autres départements pourraient prochainement suivre le mouvement. Par exemple, jusqu’au 31 décembre 2021, le département de l’Yonne lance une consultation publique sur le retour aux 90 km/h.

Qui peut décider de relever la limitation de vitesse sur les routes secondaires ?

Selon l’article L 3221-4-1 du code général des collectivités territoriales qui est entré en vigueur le 26 décembre 2019, le président du conseil départemental ainsi que le maire s’il exerce « une autorité détentrice du pouvoir de police de la circulation » peuvent fixer une « vitesse maximale autorisée supérieure à 10 km/h » par rapport à celle prévue dans le Code de la route.

D’ailleurs, comme le note le rapport, les relèvements de vitesse n’ont, pour le moment, été effectués que sur décision du président du conseil départemental.