Passées À venir

Simulateur de sanction aux infractions au Code de la route

Que risquez-vous si vous avez conduit sous l’emprise d’alcool, si vous avez dépassé les limites de vitesse autorisées ou encore si vous n’avez pas attaché votre ceinture de sécurité ? Un simulateur en ligne vous permet de connaître la sanction relative à l’infraction commise.
Sommaire

Le simulateur intitulé « Que risque-t-on en cas d’infraction routière ? » détaille la sanction à laquelle s’expose le conducteur qui transgresse les règles du Code de la route. Explications.

Simulateur de sanction aux infractions au Code de la route


Simulateur en ligne

Si vous avez commis l’une des 70 infractions les plus fréquentes au Code de la route, ou si vous souhaitez simplement vous informer sur les sanctions encourues dans ce cas, vous pouvez utiliser le simulateur mis en ligne par Service-Public.fr, le site officiel de l’administration française.

Le procédé d’utilisation du simulateur est très simple, il vous suffit de renseigner une catégorie d’infraction (conduite sous l’emprise d’alcool ou de drogue, excès de vitesse, autre) et l’infraction en question (par exemple, un excès de vitesse excédant de 50 km/h la limite autorisée).

Le résultat qui s’affiche alors détaille les sanctions possibles :

  • nombre de points retirés
  • montant de l’amende forfaitaire
  • éventuelle suspension du permis
  • immobilisation du véhicule

Enfin, le simulateur donne accès aux articles du Code de la route concernés par l’infraction qui a été notifiée.

Barème des points retirés pour infraction routière

Il existe un barème des points retirés en fonction de l’infraction commise. Ce barème s’étend de 1 à 6 points, en sachant que vous pouvez perdre jusqu’à 8 points en une seule fois si vous commettez plusieurs infractions en même temps.

La sanction qui amène le retrait unique de 6 points sur le permis de conduire équivaut à un délit (seule exception, la conduite ou l’accompagnement d’un élève conducteur avec un taux d’alcoolémie compris entre 0,5 et 0,8 g/l de sang). Les conséquences en sont la suspension du permis, accompagnée éventuellement d’une peine de prison ou de travaux d’intérêt général.