Passées À venir

Salaire des enseignants : une nouvelle revalorisation en 2022

L’État va débloquer un budget de 400 millions d’euros pour augmenter le salaire des enseignants en 2022.
Sommaire

Jean-Michel Blanquer a annoncé, ce mercredi 26 mai 2021, le déblocage d’une enveloppe de 400 millions d’euros consacrée à la revalorisation pour 2022 du salaire des enseignants via de nouvelles primes. Le ministre de l’Éducation nationale a également révélé que 200 millions d’euros iront pour la protection sociale complémentaire et 100 millions pour la montée en puissance des mesures de 2021.

Salaire des enseignants&nobreak&: une nouvelle revalorisation en 2022

Augmentation du salaire des enseignants : qui seront les principaux bénéficiaires ?

Ces annonces ont été faites à l’occasion de la conclusion du Grenelle de l’éducation. Toutefois, Jean-Michel Blanquer n’a pas précisé les profils des enseignants qui bénéficieront de ces augmentations de salaire. Il faudra attendre le mois de juillet 2021 pour découvrir ces mesures plus en détail, après une réflexion avec les partenaires sociaux sur les modalités de ces revalorisations.

Déjà en 2020, le gouvernement s’était engagé à augmenter le salaire des enseignants via une prime d’attractivité qui est attribuée depuis ce mois de mai 2021. Dans le détail, ce coup de pouce financier cible avant tout les enseignants en début de carrière, avec une augmentation de 100 euros pour les plus jeunes. Puis, il y a un principe dégressif.

Ainsi, l’objectif de ces nouvelles annonces reste le même : rendre plus attractif le métier en faisant des efforts sur les rémunérations. Car selon un baromètre publié ce mardi 25 mai 2021 par l’Unsa-Éducation, 29 % des enseignants envisagent de changer de profession.

Le salaire d’un enseignant débutant allemand est près de deux fois supérieur à son homologue français

Pour rappel, le salaire des enseignants en début de carrière reste toujours inférieur à la moyenne des pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques). Concrètement, en 2019 selon un rapport d’Eurydice, un enseignant percevait l’année de sa titularisation 26 329 euros brut.

Dans le même temps, un professeur allemand en début de carrière touchait 50 029 euros brut, un Espagnol gagnait 29 918 euros brut et un Wallon était rémunéré 31 980 euros brut. Par ailleurs, c’est au Luxembourg que les enseignants sont les mieux lotis : 67 391 euros brut.

Et ces différences restent ancrées dans le temps. Ainsi, le salaire d’un enseignant français en fin de carrière atteint 46 338 euros brut contre 119 057 euros pour un Luxembourgeois.

Toutefois, il faut également noter que le niveau de vie diffère d’un pays à l’autre et que les taux de cotisation ne sont pas les mêmes dans tous les États.