Passées À venir

Un vélo à assistance électrique en location pour les Franciliens à compter de septembre 2019

La région Île-de-France a pour ambition de favoriser les modes de transport écologiques. Alternative au Vélib’, le Véligo — le nom est encore susceptible de changer — est un VAE (vélo à assistance électrique) qui sera bientôt proposé à la location longue durée aux Franciliens.
Sommaire

Le VAE (vélo à assistance électrique) Véligo d’Île-de-France Mobilités a été présenté ce vendredi 21 décembre. Il devrait être disponible à la location à partir de septembre 2019. Quelles sont ses caractéristiques ? À quel prix va-t-il être proposé ?

Un vélo à assistance électrique en location pour les Franciliens à compter de septembre 2019


40 € par mois pour louer le VAE d’Île-de-France Mobilités

Le Véligo sera bleu pour rappeler l’identité visuelle d’Ile-de-France Mobilités (ex-Stif). Son poids est de 23,5 kg, dont 2,2 kg pour la batterie amovible. Lors d’une utilisation moyenne, il faudra le charger environ 2 fois par semaine, car son autonomie est de 65 à 80 km.

L’idée de la région est de proposer à la location un moyen de transport abordable et peu polluant, surtout destiné aux Franciliens qui n’ont d’ordinaire pas accès au Vélib’ en zones pavillonnaires. Il coutera 40 € par mois, entretien compris, mais devra être loué pour 6 mois minimum pour une durée allant jusqu’à 9 mois.

Certains pourront bénéficier de tarifs réduits, sous conditions de ressources et il est prévu que l’employeur puisse prendre en charge une partie de la facture pour ses salariés.

Un trajet d’une demi-heure permet de couvrir environ 8 km, de quoi couvrir de 60 à 70 % des trajets en Île-de-France.

Objectif de 2 millions d’utilisateurs pour Véligo

La région Île-de-France et Île-de-France Mobilités, dont Valérie Pécresse assure la présidence ont fixé un objectif ambitieux pour le nouveau Véligo : « Notre ambition, c’est vraiment d’atteindre 2 millions d’utilisateurs du vélo au quotidien. On est à 650 000, on est en retard ! »

Il est par ailleurs présenté comme étant « le plus large service de location de longue durée de vélos à assistance électrique proposé au monde ». La flotte mise en location sera constituée de 10 000 deux roues au départ puis devrait être doublée à l’horizon 2020.

C’est le groupement Fluow qui gèrera l’exploitation des Véligo. Le groupement combine plusieurs entreprises : La Poste, l’opérateur de transports Transdev, Vélogik (une entreprise qui s’occupera de la maintenance et de la gestion de la flotte) et Cyclez (une start-up proposant des solutions vélo aux entreprises).

« Nous savons faire marcher une énorme flotte de vélos à assistance électrique », a assuré Philippe Wahl, le dirigeant de La Poste. En effet, l’entreprise a déjà équipé en vélo électrique 23 000 de ses facteurs. « Un record mondial » selon lui.

Le déploiement de ces nouveaux VAE représente un budget total allant de 62 à 111 millions d’euros selon le nombre de vélos qui sera déployé et le contrat initial a été établi pour 6 ans.