Passées À venir

Déduire de ses impôts les frais de garde de ses enfants

Comment déduire les frais de garde d’enfant de l’impôt sur le revenu ? Qui peut profiter d’un crédit d’impôt et comment le calculer ? Quels sont les modes de garde pris en compte ? Explications.
Sommaire

Pour les foyers ayant avec des enfants en bas-âge, le coût du mode de garde est souvent conséquent. Toutefois, de nombreuses familles peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 50 % des sommes versées. Qui peut en profiter ? À quel mode de garde ce dispositif s’applique-t-il ? Décryptage.

Déduire de ses impôts les frais de garde de ses enfants


Qui peut bénéficier du crédit d’impôt sur les frais de garde d’un enfant ?

Peuvent profiter d’un crédit d’impôt :

  • les parents ayant un ou plusieurs enfants à charge
  • les grands-parents ayant à charge la progéniture de leurs propres enfants majeurs s’ils sont encore rattachés au foyer fiscal

Quel type de garde permet de bénéficier d’un crédit d’impôt ?

Le crédit d’impôt est applicable sur les frais de garde hors domicile d’un enfant à charge de moins de 6 ans au 1er janvier de l’année.

Il y a 3 catégories de garde :

  • la crèche ou garderie
  • la garde par une assistante maternelle agréée
  • la garde dans un centre de loisirs ou garderie scolaire (en dehors des heures de classe)

L’emploi d’un salarié au domicile ouvre également droit au crédit d’impôt de 50 % dans le cadre du service à la personne.

Quelles dépenses liées à la garde d’un enfant est-il possible de déduire de l’impôt sur le revenu ?

Il est possible de déduire les frais de garde concernant les frais effectifs de garde (salaires et cotisations sociales). Sont exclues du crédit d’impôt les dépenses liées à la nourriture, au trajet et à l’habillement.

Bon à savoir : Pensez à bien déduire les aides financières perçues en remplissant le formulaire cerfa 2042 RICI.



    Comment calculer le crédit d’impôt sur les frais de garde ?

    Le crédit d’impôt est égal à 50 % des sommes versées pendant l’année dans la limite d’un certain plafond :

    • 2 300 € au maximum par enfant. Soit un crédit d’impôt de 1 150 € maximum dans le cadre des frais de garde hors du domicile
    • 1 150 € au maximum par enfant en garde alternée. Soit un crédit d’impôt de 575 € maximum.
    • 12 000 € au titre des sommes versées pour l’emploi d’un salarié à domicile, à une association agréée ou à un organisme habilité ou conventionné ayant le même objet.