Passées À venir

En panne sur l'autoroute : les règles pour un dépannage rapide

En cas de panne sur le réseau autoroutier, informez-vous sur les réflexes à mettre en place pour votre sécurité et à qui vous adresser pour un dépannage efficace

Sur les voies rapides (voies express et autoroutes), les pannes et accidents sont gérés par les entreprises de dépannage spécialisées, soumises à une réglementation stricte. Nous expliquons ici comment vous mettre en sécurité en attendant le dépanneur, qui contacter et avec quel moyen de communication. Puis, nous vous informons sur la procédure de demande de remboursement auprès de votre assureur.

En panne sur l'autoroute : les règles pour un dépannage rapide



Comment réagir quand votre véhicule tombe en panne sur l’autoroute ?

Les premiers gestes de sécurité

Face au danger, il faut agir vite. Première chose, vous devez rejoindre la BAU (bande d’arrêt d’urgence) et vous y garer le plus à droite possible. Ensuite, allumez vos feux de détresse pour alerter les autres automobilistes et les appeler à la vigilance. Puis, enfilez votre gilet jaune fluorescent. Ne restez pas sur place et rejoignez sans attendre l’arrière de la glissière de sécurité. Notez également qu'utiliser le triangle de sécurité sur autoroute est déconseillé.

Passer un appel d’urgence

Une fois en sécurité derrière la balustrade de sécurité, vous devez rejoindre la borne SOS la plus proche pour demander de l’aide. Précisez à votre interlocuteur le numéro de l’autoroute sur laquelle vous êtes, le point kilométrique ou le numéro de porte de proximité, le sens de circulation, et, la nature de la panne si vous la connaissez.

Il est impératif d’utiliser ces bornes, car elles vous géolocalisent et vous mettent directement en relation avec le professionnel agréé le plus proche. Avec un téléphone portable, vous perdez un temps précieux, car vous n’êtes pas certain d’avoir une couverture réseau, ni de donner votre position exacte. Une fois l’appel passé, restez derrière la barrière et éloignez vous le plus possible de la route en attendant le dépanneur.

Autre possibilité d'appel, contactez les urgences via l'application mobile SOS Autoroute lorsque vous vous situez derrière la glissière de sécurité, vous serez immédiatement géolocalisé et les agents autoroutiers pourront intervenir rapidement.

Qui est habilité à vous dépanner sur les axes autoroutiers ?

Sur les 2 fois 2 voies, inutile d’utiliser votre application d’assistance géolocalisée, seuls des professionnel agréés sont habilités à intervenir. Ces entreprises sont joignables depuis les bornes d’urgences 24 h/24. Elles ont du personnel qualifié et disposent de matériel adapté au remorquage et au dépannage des véhicules et des conducteurs. De plus, elles possèdent des installations aux alentours des voies d’accès et doivent intervenir sous 30 minutes.

Quand la réparation n’est pas possible sur place, ou si l’intervention dépasse ce délai, votre véhicule doit être remorqué vers une sortie. Il pourra être emmené sur une aire de repos pour finir une réparation simple, vers un garage, l’atelier du prestataire ou dans un lieu de votre choix situé à 5 km maximum de la sortie d’autoroute. Ces sociétés doivent vous accompagner durant l’attente et faciliter votre orientation en cas d’immobilisation (appel d’un taxi, réservation d’une chambre dans un hôtel).

Quels sont les tarifs pratiqués par les sociétés de dépannage ?

Pour les véhicules légers dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est inférieur à 3,5 tonnes, le prix des interventions sont réglementés par arrêté ministériel. Cependant certaines prestations peuvent être facturées en plus. Dans tous les cas, le professionnel doit afficher clairement ses prix dans son véhicule et vous proposer un devis détaillé. Il doit aussi vous informer si vous êtes soumis à un forfait majoré.

Les tarifs sont-ils toujours identiques ?

La date et l’heure à laquelle vous faites appel aux secours déterminent le tarif applicable par le prestataire. En effet, si vous demandez assistance entre 8h et 18h du lundi au vendredi, vous payez le tarif simple. De 18h à 08h du lundi au vendredi, les samedis, dimanches et jours fériés, vous êtes soumis au tarif majoré (équivalent au forfait de base + 50 %).

Quels sont les tarifs réglementés ?

Pour un dépannage sur place, avec le déplacement du véhicule de société et une réparation de 30 minutes, il faut compter 123,90 € pour un forfait de base. 185,85 € pour un forfait majoré

Pour un remorquage avec réparation sur un autre lieu, les prix sont plus élevés. Le forfait comprend le déplacement du véhicule de fonction, le temps passé sur le lieu d'immobilisation, le remorquage du véhicule vers un autre endroit (aire de repos, atelier du dépanneur ou autre) et la réparation sur place d'une durée de 30 minutes. Il faut compter 123,90 € en tarif simple pour un véhicule n’excédant pas 1,8 tonnes (185,85 € en tarif majoré). Et, 153,21 € pour un véhicule dont le PTAC est compris entre 1,8 et 3,5 tonnes ( soit 229,82 € en tarif majoré).

Quelles sont les prestations hors-forfait ?

Tout acte non compris dans les forfaits énoncés ci-dessus, sera facturé librement par l’entreprise. Il vous appartient donc d’être attentif au devis. Il s’agit généralement de fourniture de pièces, de main d’oeuvre au-delà des 30 minutes forfaitaires, d’un remorquage dans une zone à plus de 5 km de la voie d’accès (sauf garage du prestataire).

Quels sont les tarifs pratiqués concernant les poids-lourds ?

Pour ce type de véhicules, ce sont des entreprises spécialisées qui interviennent. Elles obéissent à un cahier des charges élaboré par zone d’activité. Leurs tarifs ne sont pas réglementés et sont plus élevés que pour un véhicule léger.



Que faire en cas de litige avec un dépanneur ?

Si vous avez un doute sur le montant de votre facturation, vous pouvez consulter la grille tarifaire des dépannages sur autoroute.

En cas de désaccord, vous pouvez vous adresser au service de contrôle des autoroutes de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) par e-mail (sne@dgccrf.finances.gouv.fr). Ou par courrier : DGCCRF - Service National des Enquêtes - Cellule Nationale des Contrôles sur Autoroutes - 59, boulevard Vincent AURIOL - Télédoc 032 - 75703 PARIS cedex 13.

Par quelle assurance êtes-vous couvert ?

Une fois dépanné, vous pouvez vous consacrer aux modalités de prise en charge de la prestation. Sachez que pour obtenir un remboursement, vous devez présenter la facture détaillée du dépannage.

Votre véhicule doit être obligatoirement assuré par un contrat d'assurance automobile. Notez qu'en cas de panne, certaines compagnies d'assurance imposent une franchise. D’autres assureurs proposent une assistance 0 km ou une option de rapatriement sur certaines zones géographiques. Renseignez-vous sur les clauses du contrat que vous avez signé.

Il est possible qu’une assistance auto soit inclue dans votre abonnement de carte bancaire. Rapprochez-vous de votre banque pour vérifier.

Sachez que sur des véhicules récents, encore sous garantie usine, les constructeurs automobiles prennent souvent en charge les pannes simples.