Passées À venir

Entretien d'une chaudière : obligations à respecter

Pour assurer un fonctionnement optimal et préserver la santé de sa famille, un entretien annuel est obligatoire pour certains types de chaudières.
Sommaire

Propriétaires comme locataires se doivent d’entretenir leur chaudière annuellement si sa puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts. Cela protège tant les performances de l’appareil que la santé des membres de la famille. Explications.

Entretien d’une chaudière : obligations à respecter


Pourquoi entretenir sa chaudière ?

Les chaudières peuvent être à l’origine des intoxications au monoxyde de carbone. Il s’agit d’un gaz invisible et inodore pouvant provoquer des maux de tête, des vertiges, des nausées, et dans des cas extrêmes : la mort.

Afin de garantir leur bon fonctionnement, ainsi que la santé du cocon familial, il est impératif de la faire réviser annuellement par un professionnel.

Dans le cas où la chaudière est la cause d’un accident et que celle-ci n’avait pas été révisée, les assurances peuvent refuser le remboursement des dégâts. D’autre part, dans le cadre d’un bail locatif, si, au départ des lieux, l’entretien de la chaudière n’a pas été réalisé, le bailleur peut retenir la prestation sur le dépôt de garantie de son locataire.

Quelles sont les chaudières concernées ?

L’entretien annuel concerne les chaudières dont la puissance varie entre 4 et 400 kilowatts. De même, tous types d’appareils sont concernés, qu’ils fonctionnent au gaz, au fioul, au charbon, au bois ou multicombustibles.

Chaudières individuelles ou collectives, même combat ?

Pour les chaudières individuelles, les propriétaires logeant dans leur habitation se doivent de faire entretenir leur appareil chaque année par un chauffagiste. Pour les locataires, si le contrat de bail ne spécifie pas que cet entretien est du ressort du propriétaire, c’est alors à eux de s’en charger.

Concernant les chaudières collectives, cette responsabilité revient au propriétaire du bâtiment ou au syndicat de copropriétaires.



Comment se passe l’entretien d’une chaudière ?

Certains professionnels proposent aujourd’hui des contrats d’entretien. Cette option est pratique pour ne pas oublier de faire entretenir sa chaudière. En ce sens, ils interviennent chaque année pour vérifier le fonctionnement de l’appareil en question. Il est également possible de passer par le chauffagiste de son choix, sans pour autant signer de contrat liant les deux parties.

Le professionnel va donc vérifier l’état de la chaudière, la nettoyer et procéder à une vérification des réglages. Si ceux-ci nécessitent d’être recalibrés, il pourra alors s’en charger. Enfin, il va également évaluer l’émission de polluants atmosphériques.

Au plus tard 2 semaines après son intervention, le chauffagiste envoie une attestation d’entretien. Il s’agit d’un document à conserver, car il peut être demandé tant par le bailleur que par la compagnie d’assurance en cas de sinistre.

Certains professionnels prennent également la précaution de donner des conseils d’utilisation pour optimiser les économies d’énergie ou utiliser au mieux son appareil. Dans certains cas, il peut aussi être amené à proposer le changement de la chaudière si son fonctionnement est estimé dangereux ou son modèle obsolète.

Que se passe-t-il si je ne fais pas entretenir ma chaudière ?

Légalement parlant, aucune sanction n’est prévue à l’encontre des propriétaires ou locataires n’entretenant pas leur chaudière. Toutefois, il en va de la santé des occupants du ou des logements concernés.

De plus, des complications avec l’assurance peuvent être attendues en cas de sinistre mettant en cause une chaudière non entretenue.