Passées À venir

Mutuelle étudiante et sécurité sociale : les remboursements de vos dépenses de santé en 2018-2019

La cotisation obligatoire de 217 euros à la sécurité sociale étudiante disparait à la rentrée 2018. Où devez-vous être inscrit pour bénéficier de la couverture santé étudiante gratuite et bénéficier des remboursements de vos dépenses de santé ?

Suite à la réforme de la vie étudiante qui sera mise en place au cours de cette rentrée 2018, la cotisation de 217 euros obligatoire pour la sécurité sociale étudiante qui était en vigueur jusqu’à présent disparait. Que vous soyez déjà étudiant ou que vous vous inscriviez à l’université à la rentrée, voici comment être couvert et remboursé pour vos dépenses de santé.

Mutuelle étudiante et sécurité sociale : les remboursements de vos dépenses de santé en 2018-2019


Vous commencez vos études supérieures cette année

Pour les nouveaux étudiants de nationalité française qui entrent dans l’enseignement supérieur à la rentrée 2018-2019, vous ne changerez pas de régime de sécurité sociale pour le remboursement de vos dépenses médicales. Vous resterez affiliés, dans la plupart des cas, au régime de vos parents ou tuteurs légaux.

Afin de pouvoir vérifier facilement vos remboursements, vous pouvez toutefois vous créer un compte sur ameli.fr. Le site web de l’Assurance maladie pour le régime général.

Si vos parents dépendent d’un autre régime de sécurité sociale, du régime agricole par exemple, il faudra créer un compte sur le site internet de la MSA. Pour savoir à quel régime vous êtes affilié, demandez-le à vos parents ou à vos tuteurs légaux.

Demande d’affiliation à la sécurité sociale pour les nouveaux étudiants étrangers

Tout le monde peut bénéficier de la sécurité sociale étudiante, y compris les étudiants étrangers.

Si vous êtes ressortissant d’un pays hors Union européenne, ou si vous êtes français(e) né(e) à l’étranger ou si vous arrivez de Nouvelle-Calédonie ou de Wallis-et-Futuna vous devrez effectuer une demande d’affiliation à la sécurité sociale en vous inscrivant sur le site Etudiant-etranger.ameli.fr, le service dédié. Cette page sera mise en service le 1er septembre 2018.

En tant que ressortissant d’un pays de l’UE ou de Suisse, vous devrez effectuer une demande de carte de sécurité sociale européenne auprès de l’organisme qui vous couvre actuellement. Si cette carte est valable jusqu’à la fin de votre année d’étude, c’est cette caisse qui continuera à rembourser vos dépenses de santé en France, et vous n’aurez que le ticket modérateur à régler lorsque vous présenterez votre carte de sécurité sociale européenne aux professionnels de santé en France. Vous n’avez pas besoin de vous inscrire sur le site ameli.fr.

Pour les ressortissants monégasques, une attestation de droit de la sécurité sociale de Monaco sera à demander avant votre départ et à présenter en France lors de vos éventuelles consultations avec des professionnels de santé. Vous n’aurez pas besoin d’être inscrit à l’assurance maladie française pour être couvert et remboursé.

Si vous dépendez du régime de sécurité sociale des fonctionnaires européens de vos parents, vous n’aurez pas non plus à vous inscrire sur le site de l’assurance maladie française.

Si vous étiez déjà étudiant(e) l’année dernière

Pas de changement pour vous, que vous soyez français(e) ou étranger(e), vous restez affilié à la même mutuelle étudiante que l’année dernière.

Vous n’aurez pas à vous acquitter d’une cotisation de 217 euros, cette cotisation disparait pour tout le monde et est remplacée par une cotisation « vie étudiante » : la CVEC (Contribution de Vie Etudiante et de Campus).

Pour vous assurer de bons remboursements, assurez-vous que l’adresse postale et les coordonnées bancaires transmises à votre mutuelle étudiante n’aient pas changé, choisissez un médecin traitant si ce n’est déjà fait et mettez à jour votre carte vitale.



Le régime étudiant de sécurité sociale disparaîtra au 31 août 2019

Fin aout 2019, les dossiers actuellement gérés par les mutuelles étudiantes seront automatiquement transmis à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) du lieu d’habitation de l’étudiant et dépendront du régime général à compter de cette date.