Passées À venir

Quelle complémentaire santé choisir quand on est étudiant ?

En complément du régime obligatoire d'Assurance maladie, les étudiants ont le choix de souscrire une mutuelle ordinaire, une complémentaire santé étudiant ou la mutuelle de leurs parents. Comment choisir ?
Sommaire

Depuis 2019, les étudiants sont directement rattachés à un régime obligatoire d'Assurance maladie comme la MSA ou la CPAM. Pour compléter les remboursements de la Sécurité sociale, ils peuvent choisir d’adhérer à un organisme de complémentaire santé classique, une mutuelle étudiante ou à la mutuelle de leurs parents.

Quelle complémentaire santé choisir quand on est étudiant ?



Bénéficier de la mutuelle de ses parents quand on est étudiant

Certains étudiants sont rattachés à la mutuelle de leurs parents jusqu’à la fin de leurs études lorsque le type de contrat souscrit le permet. Cette solution offre aux étudiants une bonne couverture et leur permet de faire des économies considérables.

Demander la Complémentaire santé solidaire (C2S)

Sous certaines conditions, les étudiants peuvent bénéficier de la complémentaire santé solidaire (CSS) qui remplace la Couverture Maladie Universelle complémentaire (CMU-C) et l’Aide à la Complémentaire Santé (ACS). L’Assurance maladie se base sur les revenus des 12 mois qui précèdent la demande. En fonction des ressources de l’assuré, cette complémentaire santé est gratuite ou coûte 1 euro par jour.

Contacter les organismes de mutuelles

Les anciens organismes de Sécurité sociale étudiante tels que la LMDE, la MGEN ou la SMENO proposent aujourd’hui des formules de complémentaire santé spécifiques pour les étudiants. Il est intéressant de les contacter pour comparer leurs offres.

La mutuelle étudiante n’est pas obligatoire. Un étudiant peut également se tourner vers des organismes de mutuelles classiques. Il s’agit de choisir une mutuelle qui propose des tarifs adaptés à son budget et ses besoins.

Les complémentaires santé proposent au moins 3 formules (de base, médium, confort, ou premium). Il faut vérifier si les garanties sont suffisantes par rapport aux besoins personnels : hospitalisation, optique, soins dentaires, séjours en entreprise, séjours à l’étranger, soins de ville...

Si l’étudiant porte son choix sur une complémentaire santé responsable, il peut accéder à l’offre 100 % Santé. Elle garantit un remboursement intégral de nombreux équipements et soins (audiologie, optique et dentaire). L’étudiant est également éligible s’il bénéficie de la complémentaire santé solidaire (C2S).




Demander la mutuelle communale du CCAS

Avec le déploiement du dispositif « Ma Commune, Ma Santé », certains CCAS ouvrent le droit aux étudiants à une complémentaire santé collective à moindre coût. Pour savoir si ce dispositif existe dans une commune et connaître les conditions pour y adhérer, il faut se renseigner auprès du CCAS (Centre communal d’action sociale).

Comment ouvrir ses droits à la Sécurité sociale ?

Les étrangers qui viennent en France pour étudier ont le droit à la protection universelle maladie (PUMa). L’inscription s’effectue en ligne sur un site de l’Assurance maladie spécifique pour les étudiants étrangers. Les Français qui sont nés à l'étranger et qui n’ont pas encore de numéro de sécurité sociale doivent également passer par ce site.

Dans les autres cas, pour demander l’ouverture des droits à l’Assurance maladie il faut utiliser le cerfa 15763*02 et l’envoyer à la CPAM dont dépend le département de résidence. La liste des pièces justificatives à fournir est indiquée en deuxième page du formulaire.

Après le traitement du dossier, la CPAM remet à l'assuré étudiant une attestation de droit qu’il doit transmettre à la mutuelle, ou à la complémentaire santé qu’il a choisie.