Passées À venir
16 Juillet
23 Juillet
31 Juillet

Niveau de français demandé pour obtenir une carte de résident

Lors d’une demande de carte de résident, un certain niveau de langue française est exigé pour que la demande soit acceptée. Ce niveau de langue est renforcé en 2018. Quel niveau de français est demandé pour obtenir son titre de séjour longue durée ?

Un arrêté publié au Journal officiel le 24 février 2018 modifie le niveau de maitrise du français requis pour obtenir une carte de résident en France. Il précise également la liste des diplômes et certifications permettant de justifier de son niveau de langue. Le point ici sur les nouvelles mesures mises en place.

Niveau de français demandé pour obtenir une carte de résident

Le niveau A2 requis pour l’obtention d’une carte de résident

L’arrêté du 24 février 2018 précise la preuve que le demandeur doit apporter pour démontrer qu’il possède le niveau de langue française A2 requis pour obtenir une carte de résident. Cette modification s’applique à tous les demandeurs depuis le 7 mars 2018.

Les demandeurs doivent pouvoir justifier d’un niveau supérieur ou égal au niveau A2 défini par le CECRL (cadre européen commun de référence pour les langues du Conseil de l’Europe), par le biais d’un test linguistique, ou par l’obtention d’un diplôme.

Justifier son niveau de français par un test ou un diplôme

Différents diplômes, certifications, tests et attestations permettent de justifier de votre niveau en langue française.

Pour démontrer votre maîtrise orale et écrite de la langue française via un test ou une attestation, l’établissement doit être un organisme certificateur reconnu au niveau national ou international. Le test de connaissance ou l’évaluation doit avoir lieu dans un centre d’examen agréé. L’évaluation de l’expression orale doit s’effectuer au cours d’un entretien en présentiel.

Vous pouvez par exemple passer le TEF (test d’évaluation du français) délivré par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris, ou le TCF (test de connaissance du français) délivré par le CIEP (Centre international d’études pédagogiques).

Sont également admis comme preuve de votre niveau en connaissance du français les diplômes suivants : DU (diplôme universitaire), DUEF (diplôme approfondi d’études françaises), DAEF, DSEFP, DFP (diplôme de français professionnel), DELF (diplôme d’études en langue française), DCL (diplôme de compétence linguistique), RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).