Passées À venir

Où obtenir des informations sur la qualité de l'eau de baignade ?

Les autorités sanitaires surveillent en permanence la qualité de l’eau sur notre territoire, particulièrement lors de la saison estivale où les lieux très fréquentés des baigneurs subissent régulièrement des analyses. Mais où peut-on trouver ces résultats ?

La France et son long littoral représentent une destination balnéaire de choix pour les vacanciers. Mais l’eau dans laquelle on se baigne est-elle toujours de bonne qualité ? Comment s’en assurer ? Quels risques comporte la baignade dans des eaux polluées ?

Où obtenir des informations sur la qualité de l’eau de baignade ?



Un site du ministère de la Santé informe sur la qualité de l’eau de baignade

Le gouvernement a mis en place un site web dédié à la qualité de l’eau de baignade où l’on peut trouver de multiples informations pour s’assurer un bon moment à la plage.

En vous connectant sur Baignades.sante.gouv.fr, vous pourrez effectuer une recherche par département et par site jusqu’à identifier votre plage préférée, et en quelques clics obtenir des informations pratiques illustrées par des pictogrammes qui vous permettront de savoir par exemple s’il y a des w.c. ou des douches sur la plage, si les animaux sont acceptés, s’il y a un poste de secours ou un robinet d’eau potable. Il est également précisé si l’accès est possible pour les personnes handicapées.

Un code couleur permet de facilement savoir si l’eau est de bonne qualité. Un pictogramme représentant un nageur surmonté d’étoiles bleues indique une eau d’excellente qualité. La couleur verte indique une eau de « bonne » qualité, orange indique une eau de qualité « suffisante », le rouge indique que les tests effectués ont révélé une eau de qualité « insuffisante ». Il est donc déconseillé de se baigner dans ce cas.

Pourquoi surveiller la qualité de l’eau ? Quels sont les risques ?

Plusieurs dysfonctionnements peuvent affecter la qualité de l’eau. Il peut s’agir de rejets insalubres situés en amont du site, d’un problème concernant l’assainissement des eaux usées, ou encore d’une pollution temporaire liée à des eaux pluviales souillées, etc. Les tests effectués sur l’eau de manière régulière aident les collectivités à améliorer le traitement des eaux usées domestiques et à s’assurer que des rejets industriels n’affectent pas les sites de baignades.

L’eau sur les sites préférés des baigneurs est évaluée 1 fois par mois au minimum et les prélèvements s’accompagnent d’un examen visuel pour vérifier que l’eau ne contient pas de déchets, de plastiques, de résidus de goudrons ou de verre qui pourraient mettre en danger les nageurs. La qualité des eaux en France est globalement très bonne. En 2017, 90,9 % des sites testés montraient une qualité de l’eau allant de « bonne » à « excellente », toutefois, 80 sites ont été signalés comme de qualité insuffisante pour la baignade. Les diverses pollutions qui peuvent affecter l’eau proviennent généralement de la présence d’excréments d’animaux ou de la présence de rejets d’eaux domestiques.

Se baigner dans une eau souillée peut engendrer des problèmes de nature bénigne pour les humains allant de légères affections de la peau (rougeurs, démangeaisons…) à des gastroentérites en passant par des troubles de la sphère ORL.

Les eaux douces sont également contrôlées

Si vous n’aimez pas les vagues ou que vous pratiquez des loisirs nautiques sur des lacs, vous pourrez également trouver des informations sur la qualité de l’eau douce.

En 2017, « 3 379 sites de baignades ont été rapportés à la Commission européenne (1 314 en eau douce et 2 065 en eau de mer), répartis sur les départements de métropole et d’outre-mer. Ces sites de baignade ont fait l’objet de 34 441 prélèvements d’échantillons d’eau représentant plus de 68 000 analyses microbiologiques ». C’est la fréquentation des baigneurs qui conduit l’Agence Régionale de Santé (ARS) à choisir certains lieux pour effectuer des prélèvements. Ce sont toujours des lieux accessibles au public qui ne sont pas sous le coup d’une interdiction de baignade.

Pour demander à ce qu’une surveillance de la qualité de l’eau soit effectuée sur un site en particulier, vous pouvez vous adresser en mairie, où des registres ont été mis à disposition du public pour qu’il puisse suggérer des lieux pour la saison d’après.