Passées À venir

Partir en vacances sans ses parents : mode d'emploi

Avec l’âge, les adolescents sont en quête d’autonomie. Voyager seul sera l’une des premières étapes de leur émancipation. À quel âge est-il possible de voyager seul ? Comment préparer leur séjour ? De quelles aides peuvent-ils bénéficier ?
Sommaire

Partir en vacances seul, sans ses parents, est une grande aventure qui permet à un adolescent de gagner en autonomie et en indépendance. Un tel séjour nécessite néanmoins une grande préparation. En plus du soutien administratif et/ou financier des parents, des dispositifs offrent aux jeunes un accompagnement avant et pendant leur départ. Faisons le point.

Partir en vacances sans ses parents : mode d’emploi


À partir de quel âge un jeune peut-il voyager sans ses parents ?

Il n’est pas question ici de départ en colonies de vacances, mais bel et bien de voyage sans adulte superviseur.

L’âge requis pour partir seul est de 16 ans. En effet, c’est à partir de ce moment que les jeunes sont considérés comme suffisamment matures pour faire preuve de discernement.

Préparation du séjour

Partir en voyage sans ses parents nécessite une grande préparation. En effet, organiser un tel séjour implique de :

  • définir un budget global
  • sélectionner une destination
  • penser au moyen de transport (train, avion, covoiturage, etc.)
  • trouver un logement
  • choisir des activités
  • se renseigner sur les lieux de restauration
  • etc.

Les parents peuvent bien entendu accompagner leurs adolescents dans la préparation du voyage afin que celui-ci se déroule dans les meilleures conditions possible.

    Démarches administratives à ne pas négliger

    Que le voyage ait lieu en France ou à l’étranger, certaines formalités administratives doivent être accomplies.

    En premier lieu, le jeune doit avoir en sa possession un document d’identité (passeport ou carte d’identité) en cours de validité.

    Pour les voyages à l’étranger, les mineurs doivent notamment se munir d’une autorisation de sortie du territoire ( cerfa 15646 01) signée par l’un des parents titulaire de l’autorité parentale et accompagnée de la copie de sa pièce d’identité, d’assurances complémentaires, ou encore effectuer des vaccins obligatoires selon le pays de destination.

    Ces démarches peuvent être contraignantes et rebuter certains adolescents qui ne sont pas accompagnés dans leur préparation.



    Aides pour les jeunes qui souhaitent voyager seuls

    Partir en vacances est bénéfique pour prendre du temps pour soi, acquérir de l’indépendance et gagner en autonomie. Les familles les plus modestes ne peuvent cependant pas toujours offrir à leurs adolescents ces vacances. C’est pourquoi des dispositifs d’aide et d’accompagnement existent.

    Aides aux projets vacances — Ancv

    Il s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans dont le quotient familial est inférieur à 900 €. L’organisme propose de les accompagner dans la préparation de leur voyage en France ou en Europe. En plus du soutien administratif, les adolescents peuvent aussi bénéficier d’une aide financière de 600 € sous forme de chèques-vacances.

    Pour en bénéficier, il est nécessaire de se rapprocher de l’une des structures partenaires.

    Sac Ados

    Sur le même principe que l’aide aux projets vacances, le dispositif Sac Ados de l’association Vacances Ouvertes accompagne les jeunes dans leur départ en vacances. Des chèques-vacances peuvent également leur être attribués sous conditions de ressources.

    Pour bénéficier de cet accompagnement avant et pendant leur périple, les jeunes doivent soumettre leur profil depuis l’application mobile Sac Ados, disponible sur App Store et Google Play.

    D’autres dispositifs existent

    D’autres aides sont également disponibles, mais elles dépendent des communes, des départements et des régions.

    Pour plus d’informations, il est nécessaire de se rapprocher de la mairie de votre lieu d’habitation, du Conseil départemental ou du Conseil régional.