Passées À venir

Problème de livraison : l'ARCEP met en place une plateforme pour dénoncer les dysfonctionnements

Avec des problèmes de livraison toujours plus fréquents, l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) a mis en place un dispositif qui permet de dénoncer un dysfonctionnement avec un opérateur en temps réel.
Sommaire

Nombreuses sont les victimes de problème de livraison de colis et de courrier. Des ennuis qui surviennent encore plus fréquemment au cours des fêtes de fin d’année ou des soldes. Pour appréhender ces incidents, l’ARCEP a mis en place une plateforme numérique qui permet aux mécontents de signaler des dysfonctionnements, et de recueillir des conseils avisés.

Problème de livraison : l’ARCEP met en place une plateforme pour dénoncer les dysfonctionnements




Non-respect du délai de livraison, colis endommagé, erreur de destinataire

Les problèmes de livraison sont hélas trop fréquents. Pendant les périodes festives, on constate que 23 % des marchandises ne sont pas livrées dans les temps imposés. Les colis endommagés représentent quant à eux 8 %. Enfin, 7 % des produits ne correspondent pas aux commandes réalisées par les consommateurs. Pour trouver une solution de transport fiable et réactive, prenez soin de bien choisir en amont un spécialiste qui garantit ses horaires de livraison et anticipe les imprévus.

L’ARCEP recense les dysfonctionnements des consommateurs avec leurs opérateurs

En 2017, l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes a mis en place une plateforme en ligne permettant aux consommateurs de signaler leurs incidents de livraison de courrier et de colis.

Le dispositif jalerte.arcep.fr permet de connaitre les difficultés rencontrées par les consommateurs. L’utilisateur doit renseigner ses coordonnées et signaler son problème.

Le service a depuis évolué et il est possible de signaler des dysfonctionnements avec les opérateurs de téléphonie fixes, mobiles et internet. L’ARCEP délivre des conseils, mais ne gère pas les dossiers litigieux individuels. Néanmoins, elle transmet un rapport à l’entité concernée pour que celle-ci améliore la qualité de son service.