Automobilistes : les routes à deux voies bientôt limitées à 80 km/h

La vitesse de circulation sur les routes à deux voies sans séparation sera probablement limitée à 80 km/h au lieu de 90 km/h en janvier 2018


Le comité interministériel de sécurité routière (CISR) devrait confirmer une mesure capitale concernant tous les usagers des routes d’ici 2018. Une baisse de la limitation de vitesse pourrait être mise en place dès janvier prochain sur certaines routes. Découvrez ici en quoi consiste cette réforme.

Automobilistes : les routes à deux voies bientôt limitées à 80 km/h

Une réforme prévue, mais pas encore confirmée

Depuis de nombreuses années maintenant, le CISR parle d’une réforme visant à abaisser la limite de vitesse de circulation de tous les usagers à 80 km/h au lieu de 90 km/h sur les routes à deux voies sans séparation au milieu, comme un muret ou un rail. Elle fut un temps proposé pour les chauffeurs de poids lourds uniquement, mais finissait toujours par être abandonnée. Elle est aujourd’hui de nouveau remise sur la table par le nouveau gouvernement. L’objectif est de diminuer les accidents mortels sur les routes, en réduisant la vitesse des véhicules sur ces voies très fréquentées.

Un autre projet impliquant la réduction du taux d’alcoolémie autorisé au volant de 0,5 g/l à 0,2 g est lui abandonné, le gouvernement ayant peur de « braquer » les usagers avant les fêtes de fin d’année, et redoutant que la pilule de la limitation de vitesse soit trop dure à avaler.

Ces difficultés sont notamment renforcés par la forte opposition de l’association 40 millions d’automobilistes, jugeant cette limitation de vitesse inutile, voire problématique. L’association n’y voit qu’un moyen de renflouer les caisses de l’État tout en créant des problèmes de circulation supplémentaires, comme des bouchons entrainant une hausse de la pollution.

Cette réforme est pour le moment annoncée comme un changement capital de la sécurité routière en 2018, mais n’est encore qu’à l’état de projet non validé, les discussions ne reprenant qu’en janvier prochain.

 




Les actualités connexes