Passées À venir

Barème 2020 de l'impôt sur le revenu

Conformément à la loi de finances 2020, le barème de l’impôt sur le revenu a été modifié. Certains contribuables vont donc payer moins d’impôts. Quel est le nouveau barème pour cette année 2020 ?
Sommaire

Les tranches servant au calcul de l’impôt sur le revenu ont été modifiées au 1er janvier 2020. Ces modifications entraînent une baisse de l’impôt sur le revenu de 5 milliards d’euros, répartie sur 17 millions de foyers français. Voici le nouveau barème en vigueur.

Barème 2020 de l'impôt sur le revenu


Seules la deuxième et la troisième tranche sont impactées

Les modifications du barème progressif applicable aux revenus de 2020 concernent principalement la seconde et la troisième tranche.

En effet, le taux pour la seconde tranche, initialement à 14 %, perd trois points pour être ramené à 11 %. Le plafond des revenus a aussi été revu à la baisse, passant alors de 27 794 € à 25 659 €. Le gain moyen pour les 12 millions de foyers fiscaux concernés s’élève à 350 €.

Pour la troisième tranche, le taux reste à 30 %, mais le plafond de revenu est abaissé, passant de 74 517 € à 73 369 €. Cette modification entraîne un gain de 180 € en moyenne pour les 5 millions de foyers fiscaux concernés.

BARÈME APPLICABLE AUX REVENUS DE 2020
Tranches de revenus imposables Taux d’imposition applicable
Jusqu’à 10 064 €0 %
De 10 065 € à 25 659 €11 %
De 25 660 à 73 369 €30 %
De 73 370 à 157 806 €41 %
Plus de 157 807 €45 %

Comment calculer l’impôt sur le revenu 2020 ?

Comme toujours, le montant de l’impôt sur le revenu se calcule à partir du revenu net imposable.

Pour connaître le montant de votre impôt, il convient de diviser le revenu net imposable par le nombre de parts et d’y appliquer le barème progressif correspondant à la tranche concernée. Le résultat obtenu doit enfin être multiplié par le nombre de parts du quotient familial.

Afin de connaître l’impact des nouveaux plafonds sur vos impôts, vous pouvez utiliser le simulateur simplifié et gratuit mis à disposition sur le site de l’administration fiscale.

Bon à savoir : le résultat obtenu ne tient pas compte de certains abattements (10 % de frais professionnels, réductions d’impôts éventuelles, pensions alimentaires, épargne-retraite…).