Passées À venir

Certaines personnes devraient éviter de consommer de la mélatonine selon l'Anses

Complément alimentaire souvent utilisé comme régulateur du sommeil, la prise de mélatonine peut comporter des risques. Quels sont-ils ?

En France, les compléments alimentaires à base de mélatonine sont généralement utilisés pour favoriser l’endormissement. Même s’ils sont en vente libre, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) met en garde certaines personnes contre son utilisation.

Certaines personnes devraient éviter de consommer de la mélatonine selon l’Anses



Qu’est-ce que la mélatonine ?

La mélatonine est une substance naturellement présente dans notre corps. Elle favorise l’endormissement.

Cette molécule peut également être fabriquée chimiquement en laboratoire et est utilisée dans la fabrication de compléments alimentaires pour aider les personnes souffrant de troubles du sommeil ou à lutter contre les effets du décalage horaire.

La prise de mélatonine peut comporter des risques

La molécule n’agit pas seulement sur l’horloge biologique, elle possède d’autres propriétés. L’ANSES explique qu’elle a aussi des effets de « modulation de l’humeur et du système immunitaire, de régulation de la température corporelle et de la motricité intestinale, une action vasodilatatrice, vasoconstrictrice et pro-inflammatoire ».

Ces autres effets sont à prendre sérieusement en considération afin d’éviter les effets secondaires indésirables. Il est même recommandé aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux adolescents, aux personnes souffrant de maladies inflammatoires, auto-immunes, d’épilepsie, d’asthme, de troubles de l’humeur, du comportement ou de la personnalité de ne pas en consommer du tout. En tout cas, pas sans l’avis d’un médecin.

D’autre part, il est conseillé aux personnes suivant un traitement régulier, quel qu’il soit, de demander un avis médical avant d’envisager de prendre de la mélatonine.

Quels sont les effets indésirables constatés ?

Les personnes ayant rapporté des problèmes liés à la prise de mélatonine peuvent présenter des symptômes variés : céphalées, vertiges, somnolence, cauchemars, irritabilité.

Certaines personnes peuvent même présenter des troubles neurologiques (tremblements, migraines) ou digestifs (nausées, vomissements, douleurs abdominales).



Limiter la prise de mélatonine dans le temps

Il est fortement déconseillé de prendre de la mélatonine régulièrement. Vous pouvez la consommer ponctuellement lorsque vous voyagez pour aider votre organisme à s’adapter plus vite au décalage horaire ou pour remédier à de petites insomnies passagères, mais cette molécule n’est pas préconisée pour un usage quotidien ou régulier.

Pour remédier aux troubles du sommeil, il existe de nombreuses pratiques relaxantes (yoga, méditation, relaxation, sophrologie, qi gong, massage...) qui aident à réguler le stress, un des facteurs principaux des troubles du sommeil.