Passées À venir

Covid-19 : la fin du masque en extérieur sera « bientôt » envisageable selon Olivier Véran

Sans annoncer de date, Olivier Véran s’est dit favorable à un allègement de l’obligation du port du masque en extérieur si la situation épidémique le permet.
Sommaire

Les Français vont-ils pouvoir enlever leur masque en extérieur ? La question peut se poser alors que la France entre ce mercredi 19 mai 2021 dans la deuxième étape du déconfinement. Olivier Véran, le ministre de l’Intérieur, y a d’ailleurs répondu ce lundi 17 mai sur BFMTV, en affirmant que ce sera pour « bientôt », sans préciser de date.

Covid-19 : la fin du masque en extérieur sera «&nobreak&bientôt&nobreak&» envisageable selon Olivier Véran

Deux conditions pour mettre fin au port du masque en extérieur

Début mai, Olivier Véran évoquait déjà deux conditions pour mettre fin au port du masque obligatoire en extérieur : une baisse du nombre de contaminations et la poursuite de la campagne de vaccination.

Et en termes de circulation de la Covid-19, les chiffres semblent encourageants avec un niveau de contamination qui ne cesse de diminuer depuis un mois. Reste toutefois à connaître le seuil à partir duquel l’exécutif pourrait assouplir les règles concernant le port du masque en extérieur. « Ça va être rapidement envisagé », a seulement indiqué le ministre de la Santé.

Faut-il privilégier les personnes vaccinées et distinguer les lieux extérieurs ?

Alors le gouvernement choisira-t-il, comme aux États-Unis, de différencier les personnes vaccinées et celles qui ne le sont pas ? Car lever la recommandation du port du masque uniquement pour les personnes qui auraient reçu les injections pourrait poser un problème d’équité. En effet, si tous les Français de plus de 18 ans peuvent désormais se faire vacciner dans la limite des doses disponibles, il faudra attendre le 15 juin 2021 pour que tout le monde puisse enfin obtenir un rendez-vous librement. Autrement dit, si l’exécutif choisit de lever cette obligation dans les prochains jours, les jeunes seraient pénalisés et la majorité d’entre eux auraient l’obligation de garder leur masque.

Le gouvernement pourrait donc opter pour une autre option : distinguer les lieux extérieurs entre eux. D’ailleurs, Olivier Véran a estimé que l’exécutif reviendrait très prochainement sur l’obligation du port du masque dans « un grand espace, très aéré comme une rue déserte, une montagne, une forêt ou une plage ». En revanche, dans les lieux de brassage, où « vous allez croiser des gens et faire la queue dehors », le ministre de la Santé estime qu’il est « plus prudent de maintenir l’obligation du port du masque ».

Une nouvelle distribution gratuite de masques pour les plus précaires

Par ailleurs, le ministre de la Santé n’a annoncé aucun assouplissement concernant le port du masque en intérieur. Les Français devront donc encore en acheter dans les prochaines semaines.

Toutefois, les plus précaires recevront gratuitement par la Poste, entre le 27 mai et le 4 août 2021, des masques de catégorie 1 lavables 50 fois. Pour ce faire, ils n’ont aucune démarche à effectuer, ils doivent uniquement bénéficier de la Complémentaire santé solidaire et de l’aide médicale de l’État au 28 avril 2021.

Ce sera donc la quatrième distribution de masques de protection contre la Covid-19 en faveur des personnes en situation de pauvreté.