Passées À venir

Fontaines à soda : interdites depuis le 27 janvier 2017

Les fontaines à soda sont interdites depuis le 27 janvier 2017 : quelles sont les boissons à volonté proscrites ? À qui s'adresse cette interdiction ?
Sommaire

Les fontaines à sodas (ou boissons sucrées disponible à volonté), qu'elles soient gratuites ou payantes, sont interdites depuis le vendredi 27 janvier 2017. L'objectif du législateur est de limiter les risques d'obésité, de surpoids et de diabète des français dans le cadre des recommandations de l'OMS (organisation mondiale de la santé)

Quelles sont les fontaines et les boissons concernées ? C'est l'objet de cette actualité.

Fontaines à soda : interdites depuis le 27 janvier 2017



À quelles boissons s'adresse l'interdiction des fontaines à sodas ?

Cette interdiction visent toutes les boissons contenant des sucres ajoutés et des édulcorants de synthèse.

Sont concernées par l'arrêté du 18 janvier 2017 les boissons suivantes :

  • les boissons gazeuses et non gazeuses aromatisées
  • les sirops de fruits
  • les boissons à base d'eau, de lait, de céréales, de légumes ou de fruits
  • les boissons pour sportifs et les boissons énérgisantes
  • les nectars de fruits et de légumes

Dans quels établissements les fontaines à sodas sont-elles interdites ?

Les fontaines à sodas sont désormais interdites dans :

  • les restaurants et les fast-foods
  • les hôtels et les clubs de vacances
  • les établissements d'accueil (crèche), de formation (école), et d'hébergement des moins de 18 ans.