Passées À venir

Impôts 2024 : reste à payer ou remboursement ? Quelles sont les dates à connaître ?

Le fisc vous a informé que vous aviez droit à un remboursement ou que vous aviez encore un reste à payer ? Quand le recevrez-vous ou devrez-vous le payer ?
Sommaire

Même si l’impôt est prélevé à la source, vous devez faire chaque année la traditionnelle déclaration de revenus. Cela permet au fisc de calculer le montant de votre impôt et, si cela est nécessaire, de régulariser votre situation. Car si vous n’avez pas assez payé en 2023, vous devrez verser un complément. À l’inverse, si vous avez trop payé, l’administration fiscale vous remboursera.

Impôts 2024 : reste à payer ou remboursement ? Quelles sont les dates à connaître ?

Pourquoi le fisc peut-il vous rembourser ou vous réclamer un complément à verser ?

La déclaration d’impôt 2024 permet de calculer le montant définitif que vous devez payer. Idéalement, il est égal aux sommes déjà prélevées à la source en 2023. Vous n’aurez alors aucune démarche à accomplir.

En revanche, si ce montant est inférieur ou supérieur aux sommes qui ont été prélevées à la source en 2023, vous pourrez bénéficier d’un remboursement ou avoir encore un solde à payer. Cela peut être le cas si :

  • vos revenus ont augmenté ou baissé l’an dernier et que vous n’avez pas averti l’administration fiscale ;
  • vous n’avez pas déclaré la naissance de votre enfant ;
  • vous avez bénéficié d’une avance de réductions ou de crédits d’impôt trop importante ou trop faible en janvier 2024.

Impôts 2024 : quand recevrez-vous votre remboursement ?

Le remboursement de l’impôt sur le revenu vous sera versé par virement bancaire le mercredi 24 juillet 2024 ou le mercredi 31 juillet 2024. N’oubliez pas de prendre en compte les délais de traitement. Ne vous inquiétez donc pas si le 31 juillet, vous n’avez toujours rien sur votre compte, car l’argent peut mettre quelques jours à apparaître.

Si le fisc ne connaît pas vos coordonnées bancaires, vous recevrez une lettre-chèque. Ce chèque sera envoyé par La Poste à l’adresse que connaît l’administration fiscale entre le mercredi 24 juillet 2024 et le vendredi 23 août 2024. Là encore, n’oubliez pas de prendre en compte les délais d’acheminement.

Bon à savoir : vous pouvez modifier votre compte bancaire depuis votre espace Particulier du site impots.gouv.fr, rubrique « Prélèvement à la source ». Puis, vous devrez cliquer sur « mettre à jour vos coordonnées bancaires ».

Quelles sont les dates si vous avez un reste à payer ?

Si vous avez un reste à payer, l’argent sera automatiquement prélevé sur votre compte bancaire. Dans les faits :

  • si le reste à payer est inférieur ou égal à 300 euros, vous serez prélevé aux alentours du 25 septembre 2024 ;
  • si le reste à payer est supérieur à 300 euros, vous serez prélevé en 4 fois, aux alentours du 25 septembre 2024, du 25 octobre 2024, du 25 novembre 2024 et du 25 décembre 2024.

Attention, si vous recevez votre avis d’impôt en octobre 2024 et que le solde d’impôt à payer est supérieur à 300 euros, vous serez prélevé en 2 fois et non en 4 fois. Les dates et les montants des prélèvements sont indiqués sur votre avis.


Que faire si vous avez des difficultés à payer ?

Si vous avez des difficultés à payer, vous pouvez faire une demande de délai de paiement avant le dernier jour du mois qui précède le prélèvement. Par exemple, pour le prélèvement de fin septembre 2024, vous devez faire les démarches au plus tard le 31 août 2024. Vous pouvez faire votre demande :

  • via votre messagerie sécurisée du site impots.gouv.fr. Vous devez cliquer sur « Écrire » puis sur « J’ai un problème concernant le paiement de mes impôts » et sur « J’ai des difficultés pour payer ». Il ne vous reste plus qu’à choisir l’impôt concerné ;
  • en vous rendant jusqu’à votre centre des impôts, muni du formulaire 405-AP-SD dûment rempli, de votre avis d’impôt, d’un RIB et de tous les documents qui prouvent vos difficultés.

 

Redacteur
Olivier

D’un naturel curieux, aimant écrire et féru d’actualité, je me suis rapidement orienté vers la rédaction web. Après un détour par la PQR (presse quotidienne régionale), me voici désormais sur démarches administratives, avec toujours la même envie : celle de vous informer le mieux possible.