Passées À venir

L'Aripa aide les parents isolés à récupérer des pensions alimentaires impayées

Le gouvernement français a décidé de venir en aide aux parents seuls dont la pension alimentaire n’est pas versée par l’ex-conjoint.
Sommaire

Emmanuel Macron a décidé de prêter main-forte aux parents séparés ne percevant pas, ou de façon irrégulière, la pension alimentaire pour leurs enfants. Il promet des mécanismes de garantie comme voie de recours.

L’Aripa aide les parents isolés à récupérer des pensions alimentaires impayées


Un espoir pour des milliers de parents seuls

C’est le 28 février dernier, lors de sa visite dans un centre d’insertion professionnelle à Caudéran dans la région bordelaise, qu’Emmanuel Macron a avancé l’idée de mettre en place des mécanismes de garantie pour le versement des pensions alimentaires impayées. Cela est complété par un système visant à récupérer l’argent des mauvais payeurs.

Les difficultés des parents isolés ont fait partie des thématiques récurrentes au cours du Grand Débat national. Le chef de l’État a déjà annoncé des idées pour tenter de résoudre cette problématique. Il s’est également montré interpellé par la présence de nombreuses femmes Gilet jaunes, citoyennes qui avaient pour habitude de rester dans l’ombre. Leur mise en lumière par le mouvement ne fait que refléter le mal-être vécu.

L’Aripa dans l’attente de mesures concrètes

Peu de parents le savent, mais après une séparation et dans le cadre de pensions alimentaires non versées, l’Aripa (Agence de Recouvrement des impayés de Pensions alimentaires) peut débloquer la situation. C’est également le message qu’a fait passer Christelle Dubos, Secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, lors de son intervention à Toulouse, le 22 février dernier. Cette dernière a aussi mentionné que beaucoup de parents isolés n’osaient pas réclamer le paiement de la pension par peur de représailles.

Née en 2017 et collaborant avec les CAF (Caisses d’allocations familiales), cette agence peut aider les parents isolés à récupérer jusqu’à 2 ans de pensions non versées. Le procédé est simple, soutenus par un conseiller, les parents isolés voient leurs démarches de recouvrement simplifiées pour leurs enfants de moins de 20 ans à charge au moment des impayés, et ce, dès le premier mois de non-versement. Cet accompagnement permet d’éviter les frais d’huissier parfois très onéreux.

Les conseillers informent les parents concernés, aident à l’engagement des recouvrements et fournissent les contenus sur les droits et démarches après séparation. L’organisme propose en plus, un outil d’estimation du montant de la pension alimentaire dans le cadre d’une séparation à l’amiable.

L’Aripa est joignable au 0821 22 22 22 (0,06 € + prix d’un appel local) de 9 h à 16 h 30, du lundi au vendredi.

Quelques chiffres importants

Une famille sur cinq en France est monoparentale et 85 % de ces familles monoparentales sont à la charge des femmes.

Près de 40 % des pensions alimentaires sont partiellement ou totalement impayées.

115 euros par mois et par enfant, c’est le montant de l’aide symbolique versée par l’Aripa et l’ASF (Allocation de Soutien Familial) lorsque l’autre parent fait défaut sur le paiement de la pension alimentaire.

3,7 millions d’euros mensuels ont pu être récupérés en janvier 2017, contre 5,7 millions en novembre 2018. Une nette progression montrant l’importance et l’efficacité du travail de l’Aripa.

Enfin, 22 plateformes Aripa existent dans l’hexagone. Seule celle de Colomiers (en Occitanie) gère les appels téléphoniques nationaux (environ 720 appels par jour).