Le forfait hospitalier augmentera de 2 euros au 1er janvier 2018

Afin de réduire le déficit de la SÉCU de façon record, le gouvernement a annoncé une mesure importante de son Projet de loi pour le financement de la Sécurité sociale : la hausse de 2 € du forfait hospitalier. Les malades seront-ils impactés par cette augmentation ?


Depuis 2010, le forfait hospitalier est de 18 euros par jour et par personne. Le gouvernement vient de décider son augmentation de 2 euros au 1er janvier 2018 pour pallier à l’inflation observée ces 8 dernières années. Cela s’inscrit dans la lignée du Projet de loi pour le financement de la Sécurité sociale.

Le forfait hospitalier augmentera de 2 euros au 1er janvier 2018

Une hausse du forfait journalier pour combler le déficit de la SÉCU

La hausse annoncée permettra aux hôpitaux de gagner près de 200 millions d’euros et fait partie du Projet de loi pour le financement de la Sécurité sociale proposé par le gouvernement. Celui-ci compte réduire le déficit de la Sécurité sociale de 3 milliards d’euros en 1 an. Le forfait journalier hospitalier passe de 18 euros à 20 euros  à partir du 1er janvier 2018, et de 13,50 euros à 15 euros pour les séjours en psychiatrie.

La majorité des particuliers ne sera pas impactée par la hausse du forfait hospitalier

Le forfait journalier en hôpital constitue la participation financière aux frais d’hébergement dans un établissement de santé et doit être réglé pour toute hospitalisation de plus de 24 h.

Toutefois, 96 % des Français possèdent une complémentaire santé. Celles-ci prennent généralement en charge le montant des journées d’hospitalisation pour ses adhérents.

Il est également possible d’être exonéré du paiement du forfait hospitalier, notamment si vous êtes bénéficiaires de la CMU ou de l’AME (Aide Médicale de l’État), pendant les 4 derniers mois de votre grossesse, si vous êtes victimes d’un accident de travail...

 




Les actualités connexes