Passées À venir

Le permis de conduire pourrait être passé gratuitement pendant le service national universel

Les modalités du SNU (Service national universel), promesse de campagne d’Emmanuel Macron, sont toujours à l’étude, mais le Président de la République a récemment déclaré que le permis de conduire pourrait être passé gratuitement par les jeunes dans le cadre de leur service citoyen. Un point dans cet article.
Sommaire

Lors d’une rencontre avec un millier de jeunes en Saône-et-Loire jeudi 7 février dernier, le chef de l’État a fait savoir qu’il envisageait de rendre plus accessible le permis de conduire, une des pistes étant de l’intégrer au sein du SNU (Service national universel) dont la phase d’expérimentation devrait commencer en juin prochain. Un point sur ses déclarations.

Le permis de conduire pourrait être passé gratuitement pendant le service national universel


« Dans le SNU, on aura l’intégralité du permis qui sera intégré »

« Ce qu’on veut faire, c’est baisser le coût d’acquisition pour les jeunes, pour qu’on puisse plus facilement (y) avoir accès », a expliqué le Président de la République devant un parterre composé d’un millier de jeunes gens venus le rencontrer dans le cadre du Grand débat national.

La phase obligatoire du SNU concerne les jeunes de 16 ans. Elle devrait être effectuée en 2 parties : 15 jours d’engagement auprès d’une collectivité ou d’une association locale, précédés de 15 jours d’internat dans lesquels serait intégré un module de 2 heures sur l’apprentissage théorique du Code de la route.

Pour consolider leurs acquis, l’accès à une plateforme d’entrainement à l’examen du Code leur serait proposé, limitant une partie des frais.

Un passage de permis de conduire gratuit à la fin du service obligatoire

Une deuxième partie de SNU facultative est aussi envisagée pour les jeunes à partir de 18 ans. Il s’agirait d’un engagement volontaire de 3 à 6 mois à l’issue duquel on proposerait au jeune majeur de passer son permis gratuitement. Il a toutefois été précisé par le ministère de l’Éducation, en charge du SNU, que cette proposition est « sur la table », mais « pas encore arbitrée ».

Une phase pilote du SNU commencera en juin 2019 dans 13 départements français, avec pour l’instant uniquement des volontaires lycéens, apprentis, jeunes travailleurs, etc. La date de déploiement de ce service citoyen au niveau national et de manière obligatoire n’a pas encore été annoncée par le gouvernement.

Baisser le coût du permis de conduire, une priorité gouvernementale

En parallèle des déclarations présidentielles relatives à l’inclusion du permis dans le SNU, une mission parlementaire a été chargée de plancher sur des solutions pour réduire le coût du permis B.

Le rapport a été remis au Premier ministre vendredi 1er février avec des suggestions telles que favoriser le passage du permis en candidat libre, et la fin de l’agrément départemental des auto-écoles, mais il n’a pas été rendu public. Les auto-écoles se mobilisent ce lundi 11 février pour faire entendre leurs craintes.