Passées À venir

Les Français vont-ils devoir payer l'installation des compteurs Linky ?

À partir de l’an prochain, les Français vont-ils devoir rembourser les installations de leur compteur Linky grâce à un mécanisme appelé « différé tarifaire ». L'exécutif et Enedis ont démenti ce mardi 1er juin l'information.
Sommaire

L’installation des compteurs Linky sera-t-elle gratuite pour les Français ? Ce mardi 1er juin, Le Parisien affirmait que les Français allaient bien financer leur déploiement en France. Mais quelques heures plus tard, le gouvernement et Enedis ont démenti.

Les Français vont-ils devoir payer l’installation des compteurs Linky ?

L’installation d’un compteur Linky coûte 130 euros

Selon un rapport de la Cour des comptes, le coût total des installations d’un compteur Linky est estimé à 5,7 milliards d’euros, dont 5,39 milliards financés par Enedis, la société en charge de son déploiement. Dans les détails, chaque installation du compteur dit intelligent coûte 130 euros.

Alors, pour financer cette dépense, l’entreprise de service public a notamment pioché dans ses fonds propres. Elle a également emprunté les 90 % de cette somme auprès de la Banque européenne d’investissement, avec un taux très avantageux de 0,77 %, selon Le Parisien.

Et le remboursement de ce prêt devrait commencer à partir de l’an prochain. Toutefois, comme l'affirme le journal, ce n’est pas Enedis qui va payer, mais les consommateurs grâce à un mécanisme appelé « différé tarifaire ».

Le « différé tarifaire », c’est quoi ?

Concrètement, ce système permet à Enedis d’amortir le coût de son investissement en répercutant les dépenses sur les factures des consommateurs lorsque 90 % des compteurs Linky sont posés. Dans les faits, ce sera le cas d’ici la fin de l’année.

Et selon Le Parisien, le taux d’intérêt qui se trouvera sur les factures sera de 4,6 %. La facture des consommateurs devrait donc augmenter d'environ 15 euros chaque année. Notons que ce chiffre est loin du taux de 0,77 % proposé par la Banque européenne d’investissement. D’ailleurs, en 2018, la Cour des comptes mettait en avant un coût jugé « excessif », comprenant une marge estimée à 500 millions d’euros pour Enedis.

Compteur Linky : les factures vont-elles augmenter ?

Cependant, selon Enedis, ce coût supplémentaire sera compensé par les économies faites grâce au compteur Linky. Ainsi, selon une étude de l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), ce compteur « intelligent » permet aux ménages de réaliser en moyenne « 7,7 % d’économies ». En clair, cela signifie qu’un foyer qui paye une facture annuelle de 1 000 euros verra la note diminuer de 77 euros.

Dans un communiqué, le ministère de la Transition écologique a également affirmé qu'il n'y aurait pas d'augmentation de 15 euros sur la facture des consommateurs. Les coûts d'installation des compteurs Linky sont directement « supportés par l’entreprise ENEDIS », souligne le texte avant d'ajouter : « le consommateur pourra également réaliser des économies pour son budget personnel grâce au compteur Linky ». Toutefois, les associations de consommateurs restent toujours dubitatives sur les économies réelles réalisées grâce au compteur Linky.