Passées À venir

Les recommandations de l'ADEME pour diminuer sa facture d'électricité

Même si l’efficacité énergétique de la plupart des appareils électriques s’améliore, la consommation d’électricité des Français ne cesse pourtant d’augmenter. Comment éviter le trou dans le portefeuille ?
Sommaire

Tous les mois, la facture d’électricité tombe et la note peut être salée. Pour vous aider à la réduire, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a mis au point un guide détaillant trois points essentiels : « bien choisir ses équipements, bien les utiliser et bien les entretenir ». En adoptant les bons gestes, non seulement votre budget sera épargné, mais vous réduirez aussi votre impact sur l’environnement.

Les recommandations de l'ADEME pour diminuer sa facture d'électricité




Bien choisir ses appareils électroménagers

Le choix d’un appareil électroménager est déterminant pour réaliser des économies, mais comment se repérer au milieu des centaines de produits proposés ?

Les recommandations de l'ADEME pour diminuer sa facture d'électricité

Prêter attention à l’étiquette énergie

Pour identifier les moins énergivores, vous pouvez vous référer à l’étiquette énergie, obligatoire sur la plupart des appareils (réfrigérateurs, lave-vaisselle, lave-linge, fours, caves à vin, etc.). Elle délivre aux consommateurs quatre informations importantes :

  • la référence de l’appareil ;
  • la classe énergétique ;
  • les caractéristiques techniques ;
  • le niveau de bruit en décibels.

La classe énergétique prend la forme d’une note, entre A+++ et G, qui vous renseigne sur la performance. Il ne faut pas minimiser l’écart entre chaque classe, puisqu’un appareil noté A+++ consomme 20 à 50 % de moins que ceux notés A+. Attention, une révision de l’étiquette énergie a d’ores et déjà commencé et devrait s’achever en mars 2021. Son but est de simplifier la lecture par la révision des classes et la suppression des multiples « + » qui se sont ajoutés au fil du temps.

En prenant garde à l’efficacité énergétique des appareils lors de l’achat, le montant de la facture peut diminuer de façon considérable. Les réfrigérateurs comptent notamment parmi les plus gourmands en énergie et le choix d’un équipement efficace divise par deux la consommation. L’ADEME estime qu’un foyer réaliserait alors 3 000 euros d’économie en électricité sur la durée de vie des équipements.

Une application nommée Ecogator, accessible au téléchargement sur votre téléphone, peut vous prêter main forte dans l’analyse de l’étiquette énergie et vous conseille d’autres produits intéressants.

Acheter en fonction de ses besoins

L’ADEME préconise l’achat des appareils en fonction des besoins du foyer, en particulier pour le lave-linge/sèche-linge, le lave-vaisselle, le réfrigérateur/congélateur, mais aussi la télévision. En effet, si vous investissez dans un lave-linge de grande capacité et que vous ne remplissez pas entièrement la machine à chaque cycle, le gaspillage d’énergie comme d’eau est conséquent. Il en va de même pour le lave-vaisselle.

En ce qui concerne le réfrigérateur, exit les modèles américains qui distribuent des glaçons, deux fois plus énergivores. De plus, pensez à adapter votre choix à vos besoins, en sachant que l’ADEME estime la contenance nécessaire pour une personne à 150 litres, jusqu’à 250 litres pour 2 ou 3 personnes et 500 litres pour plus de 4 personnes.

La télévision, quant à elle, est présente dans la quasi-totalité des foyers et dispose également d’une étiquette énergie guidant l’achat. La taille et le nombre d’accessoires rendent en général les modèles moins économes.

Utiliser et entretenir les appareils : les bons gestes

L’utilisation que vous faites de l’appareil n’est pas anecdotique. Les ménages profitant de l’option tarifaire Heures creuses ont tout intérêt à utiliser leurs équipements, tels que le lave-linge et le lave-vaisselle, dans cette tranche horaire. Il est préférable d’opter pour des programmes Éco dont la consommation est 45 % plus faible qu’un programme intensif. Concernant le réfrigérateur, des réglages de température sont plébiscités par l’ADEME : entre 4 et 5 °C.

En outre, l’entretien régulier des appareils électroménagers est indispensable pour réduire la facture d’électricité. Il comprend :

  • le nettoyage et le dégivrage du réfrigérateur ;
  • le décrassage des filtres et joints du lave-vaisselle, le remplissage du niveau de sel, la vérification annuelle des tuyaux, ainsi que l’entretien intérieur ;
  • le nettoyage du filtre du lave-linge.

Qu’en est-il des appareils connectés ?

Les appareils connectés, même s’ils consomment moins que les appareils électroménagers, se multiplient dans les foyers et font grimper la facture. L’ADEME diffuse plusieurs recommandations afin de limiter la consommation électrique des appareils auxquels les Français ne pensent peut-être pas :

  • éteindre les écrans, consoles de jeux, postes de radio, imprimantes plutôt que les laisser en veille permanente (attention : l’économiseur d’écran ne permet pas d’économiser de l’énergie, au contraire) ;
  • débrancher la prise reliée à l’ordinateur même si celui-ci est éteint ;
  • éteindre la box lorsqu’elle n’est pas utilisée ;
  • éviter le suréquipement du logement.




Faire attention à l’éclairage et au chauffage

En matière d’éclairage, il existe désormais des lampes à la fois économes et performantes. De nouveau, vous pouvez retrouver sur l’emballage une étiquette récapitulant les informations utiles : puissance, durée de vie, dimensions, etc. Selon l’ADEME, les lampes à LED sont « la meilleure solution d’éclairage domestique, à condition qu’elles durent plus de 20 000 heures et soient classées A+ ou A++ ». Elles restent donc à privilégier, même si les lampes fluocompactes (LFC), un tantinet plus gourmandes, sont aussi un bon compromis.

N’oubliez pas les bons gestes :

  • éteindre la lumière en quittant une pièce ;
  • mettre à profit la lumière naturelle ;
  • ne pas suréclairer les espaces ;
  • préférer des abat-jour de couleur claire pour laisser passer la lumière.

Environ 1/3 des foyers utilisent le chauffage électrique, qui fait exploser la facture en hiver. Dans ce cas, il est fortement conseillé d’installer un système de régulation et de programmation. Ils géreront de manière intelligente le chauffage du logement, en évitant les grands écarts de température. Par ailleurs, le remplacement des vieux radiateurs qui ne diffusent plus correctement la chaleur au profit d’appareils NF Électricité Performance représente un véritable gain financier.

Enfin, vous pouvez miser sur une autre énergie, en complément du chauffage électrique, comme le chauffage au bois et ainsi diminuer votre consommation. N’hésitez pas à vous renseigner, car des aides existent pour les ménages souhaitant installer un poêle, une chaudière à gaz ou encore une pompe à chaleur.