Passées À venir

Les lunettes de vue seront-elles bientôt inutiles et remplacées par des gouttes pour les yeux ?

Des chercheurs israéliens ont inventé des gouttes pour les yeux qui permettraient de réduire significativement les problèmes de vue. Une révolution dans le traitement des myopies, hypermétropies et autres problèmes de cornées, rendue possible grâce aux nanotechnologies.
Sommaire

Une invention prometteuse du centre médical israélien Shaare Zedek et de l’Institut de nanotechnologie et de matériaux avancés de l’université Bar-Ilan nous permet d’espérer que des gouttes pour les yeux suffiront bientôt à réparer la cornée des gens atteints de myopie ou d’hypermétropie. Qu’en est-il ?

Les lunettes de vue seront-elles bientôt inutiles et remplacées par des gouttes pour les yeux ?



L’invention de ces « nanogouttes » est jugée prometteuse

Pour le moment, les tests de ces « nanogouttes » n’ont été testés avec succès que sur des porcs. Les tests sur des sujets humains devraient commencer dans le courant de l’année, dès que les scientifiques se seront assurés de la non-toxicité de leur produit pour l’organisme.

Les tests menés jusqu’à présent sont très prometteurs. « L’expérience, qui a été menée sur des cochons durant deux ans, a permis de montrer que, à force de nettoyer le conduit naturel de l’œil, la correction de la vue concernant la myopie et l’hypermétropie s’est grandement améliorée ».

« Les gouttes pour les yeux, c’est un nouveau concept pour corriger les troubles de la réfraction » (myopie, hypermétropie...) explique David Smadja, un des ophtalmologistes qui travaille sur ce projet. Il a également expliqué que ces gouttes pourraient surement servir à autre chose que de seulement réparer la cornée des patients. Le remplacement des lentilles multi-focales est tout à fait envisageable.

Les « nanogouttes » ont déjà prouvé leur efficacité

Des scientifiques de l’Institut d’ophtalmologie UCL de Londres ont découvert que, grâce à des nanoparticules, des gouttes oculaires permettent de lutter contre la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

L’utilisation de ces gouttes sur des patients a déjà été couronnée de succès.