Identifiez précisément votre besoin pour sélectionner des lunettes de vue et votre opticien. Optez pour la qualité et choisissez une mutuelle qui travaille avec un réseau de santé. Informez-vous également sur la procédure de remboursement et les achats sur internet.

Lunettes de vue : les clés pour bien les choisir

Une multitude d’opticiens, de nombreuses offres, il est difficile de s’orienter dans le monde de l’optique. Vous souhaitez acheter une paire de lunettes de vue, seulement, vous ne savez pas par où commencer votre quête de la meilleure affaire. Il est indéniable que les lunettes de vue restent un achat indispensable, elles peuvent vous couter cher. Elles sont mal remboursées par la Sécurité sociale et leur prise en charge par les complémentaires santé est plafonnée. Voici les clés pour bien choisir vos lunettes de vue et trouver le meilleur rapport qualité/prix en magasin ou sur internet, quel que soit votre problème de vue.

Lunettes de vue : les clés pour bien les choisir

Identifier précisément vos besoins 

Avant d’acheter votre paire de lunettes de vue, il est essentiel de bien déterminer vos besoins réels. Cette étape est souvent négligée, mais elle vous évitera de payer plus que vous ne devriez.

Certaines options proposées ne sont pas indispensables et risquent de faire grimper votre facture de plusieurs dizaines d’euros. Par exemple, pour le traitement des verres, l’opticien vous proposera systématiquement toutes les options possibles : verres anti-reflets, anti-rayures, anti-UV, verres polarisants, anti-buée, etc. Il n’est pas nécessaire de toute les choisir, optez pour ce dont vous avez réellement besoin.

Il faut savoir que certains traitements de verres sont directement inclus dans le type de verres. Les verres en polycarbonate, par exemple, assurent une protection permanente contre les UV nocifs. Par conséquent, veillez à ne pas payer l’option deux fois.

Pour les personnes presbytes n’ayant pas besoin de correction de loin et les myopes qui travaillent beaucoup sur écran, l’option « verres vision ordinateur » est généralement conseillée. Il s’agit de verres progressifs qui comportent seulement les zones de vision de près et intermédiaire (à moins de 1 mètre). Il est important de préciser que cette paire de lunettes est complémentaire d’une autre paire. Les verres progressifs haut de gamme sont fabriqués de façon individualisée, à savoir que toutes les zones du verre sont calculées en fonction des besoins du porteur. Cela permet de réduire tous les défauts optiques qui le perturbent.

Selon certains ophtalmologistes, opter pour des verres très performants n’est pas toujours la meilleure solution. Par exemple, les verres progressifs haut de gamme apportent une meilleure acuité de près, mais ne conviennent pas à un chauffeur poids lourd qui a besoin d’une large zone dédiée à la vision de loin.

Si vous portez vos lunettes de vue qu’à de rares occasions ou que votre correction est faible, il n’est pas utile d’acheter des verres « sur-mesure ».

Bien sélectionner vos lunettes de vue 

Chaque défaut de vision nécessite une monture particulière. Vous ne pouvez pas adapter les verres à tout type de monture.

Pour une myopie, il est préférable d’opter pour une monture petite et peu haute, car les verres sont épais sur les bords. Avoir recours à des verres amincis couterait plus cher.

Pour l’hypermétropie, il est conseillé de choisir une monture plus grande, afin de ne pas réduire la largeur du champ visuel. Car les verres sont plus épais en leur centre qu’aux bords.

Pour la presbytie, le mieux est de porter une monture assez haute. 

Pour les personnes ayant des corrections à partir de 2 ou 3 dioptries, il est indispensable d’opter pour des verres amincis pour optimiser le confort et l’esthétique des verres. La dioptrie est un chiffre positif allant de + 1.00 à + 3.50 qui augmente en fonction de la puissance du verre. + 1.00 correspond à une faible dioptrie, + 3.50 correspond à une forte dioptrie. Ces chiffres sont calculés pour une distance de lecture standard, à savoir environ 35 cm entre les yeux et le livre.

Les verres amincis sont également conseillés pour des montures demi-cerclées.

L’option anti-reflet est conseillée pour les personnes qui conduisent la nuit et celles qui travaillent sur ordinateur afin de limiter les reflets renvoyés par l’écran. Généralement, l’opticien recommande cette option sur les verres amincis, car plus l’indice du verre est élevé, plus les reflets sont importants.

Choisir les lunettes de vue pour un enfant

La monture doit être adaptée à l’arête du nez de l’enfant. Elle ne doit pas exercer une pression trop forte sur le nez et les oreilles.

Vu que les enfants regardent beaucoup vers le haut, notamment les gens qui les entourent, il est préférable d’opter pour une monture qui monte un peu au-dessus du sourcil.

Privilégiez des verres en plastique, légers et incassables.

Il est également important de tenir compte de l’avis de votre enfant, car il est toujours plus facile de porter des lunettes qu’il aime.

Opter pour la qualité 

Effectivement, acheter une monture de qualité peut vous éviter de racheter une paire de lunettes l’année suivante. Certaines montures peuvent être jolies, mais pas fonctionnelles, voire nuisibles pour votre santé.

Inversement, une monture à 30 € n’est pas nécessairement de plus mauvaise qualité qu’une monture à 300 €. Il est important de prendre en compte les matériaux utilisés pour la monture, le design et la marque. Ce sont ces critères qui justifient un tel écart de prix. 

Idéalement, favoriser les 3 matières suivantes :

  • le métal est parfait pour les personnes qui recherchent la discrétion et surtout la solidité. Mais il faut être vigilant, car le métal peut contenir du nickel ou du cobalt, et certaines personnes y sont allergiques. Dans ce cas, leur choix se tournera vers l’acier inoxydable ou encore le titane, qui sont moins couteux. 
  • le plastique permet d’offrir une multitude de formes et de couleurs. Il est compatible avec tous les types de verres, mais il a tendance à plus marquer le visage. 
  • le bois, quant à lui, est très agréable au toucher, mais plus fragile que les autres. 

Tous les verres proposés sur le marché de l’optique respectent la norme CE. Seule la qualité des traitements anti-reflets et l’adéquation aux besoins du porteur varient.

Après quelques heures de port, il est possible qu’une fatigue visuelle ou un inconfort puissent dissimuler une qualité insuffisante. Dans ce cas, n’hésitez pas à retourner vers l’opticien pour un réajustement

Il est important de préciser que le verre minéral a été remplacé par le verre organique, en plastique ou en composite.

Choisir votre opticien

Le prix d’une même paire de lunettes de vue varie d’un magasin à l’autre, et parfois, au sein même de l’enseigne. Alors, n’hésitez pas à prospecter plusieurs opticiens pour essayer différentes montures et vous assurer du meilleur rapport qualité/prix. Cette démarche peut vous permettre également de juger la qualité des conseils des différents professionnels. 

Pour trouver le meilleur rapport qualité/prix, vous pouvez demander des devis à chaque opticien. Ils sont obligés de vous remettre un devis, même si certaines fois, il faut le réclamer. Ainsi, vous aurez une meilleure vue des prix pratiqués sur le marché de l’optique.

Comparez les devis afin d’orienter plus facilement votre choix vers l’achat le plus judicieux. Il est important de prendre en compte la qualité des montures et des verres, le savoir-faire professionnel, les soins pris lors du montage, les services proposés et la garantie.

L’offre de la 2ème paire gratuite est-elle une affaire ?

La plupart des opticiens proposent une 2ème paire de lunettes gratuite, même ceux qui n’en font pas la publicité, afin d’attirer les clients. Vous devez savoir que cette 2ème paire est de moindre qualité au niveau de la monture et des verres. De plus, votre choix sera très limité, ne vous attendez pas à avoir la paire de lunettes de vos rêves gratuitement.

Donc, si vous n’en avez pas l’utilité, n’hésitez pas à demander à l’opticien s’il est possible d’obtenir une ristourne sur votre paire de lunettes de vue. Des fois, vous pouvez obtenir une réduction de 15 à 20 %.

Sélectionner une mutuelle qui travaille avec un réseau de santé

Afin de constituer des réseaux de professionnels opticiens agréés, des mutuelles optiques (Axa, Swiss life, Maaf, Tranquilité santé, etc.) ont sollicité des plateformes de santé, comme Carte Blanche, Kalivia, Santéclair, Sévéane ou encore Itelis, qui travaillent avec des opticiens agréés partenaires.

Ces partenariats avec les opticiens permettent de négocier des tarifs préférentiels pouvant aller jusqu’à 40 % de réduction sur les verres de lunettes et jusqu’à 20 % de réduction sur les montures et les lentilles de contact.

Aujourd’hui, faire appel à une mutuelle optique disposant d’une plateforme de santé est le moyen le plus efficace pour payer vos lunettes de vue moins cher.

Comment se déroule le remboursement de vos lunettes de vue ?

Le remboursement d’une paire de lunettes de vue s’effectue en deux temps : par l’Assurance-maladie, puis, par la complémentaire santé. 

Le remboursement par l’Assurance-maladie : pour une monture, comptez 18,29 € pour les moins de 18 ans et 1,70 € pour les plus de 18 ans ; pour les verres, selon le degré de correction, comptez entre 7,22 € et 39,97 € pour les moins de 18 ans, et entre 1,37 € et 14,72 € pour les plus de 18 ans. 

Le remboursement par la complémentaire santé : pour une monture, cela peut aller jusqu’à 150 € ; pour des verres simples (monture comprise), comptez entre 50 € et 470 € ; pour des verres complexes ou très complexes (monture comprise), entre 200 € et 850 €.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter directement votre mutuelle.

Si vous achetez vos lunettes sur internet

Internet propose des lunettes de vue à des prix plus attractifs qu’en magasin, mais il faut être prudent et suivre les conseils suivants pour éviter toute mauvaise surprise.

Il est préférable de choisir un site domicilié en France, rattaché à un magasin physique et agréé par l’Assurance-maladie.

Vous devez lire attentivement le devis, qui doit être envoyé avant l’achat et accompagné des conditions générales de vente. Le devis doit impérativement comporter votre nom, la référence des lunettes (type de monture choisi et de verres correcteurs), les options avec leur prix détaillé, le total à payer HT et TTC, le tarif de remboursement de la Sécurité sociale, les conditions de paiement et le cachet du professionnel.

Avant de payer, n’hésitez surtout pas à joindre l’opticien par téléphone ou par mail.

 


Assistance
Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr
 
Service privé fourni par DemarchesAdministratives.fr