Passées À venir

Mode d'emploi des élections européennes 2019

Les prochaines élections européennes auront lieu le dimanche 26 mai prochain. Peut-être voterez-vous pour la première fois. Comment fonctionnent ces élections ? Qui peut voter ou se présenter comme candidat ? Quel est le rôle du député européen ? Comment est-il élu ? Le point dans cet article.
Sommaire

Si vous êtes majeur, vous serez bientôt appelé à voter pour vos eurodéputés. En quoi consiste cette élection ? Qui peut voter ? Et quels sont les enjeux de cette élection européenne ? Le point dans cet article.

Mode d’emploi des élections européennes 2019


Quand auront lieu les prochaines élections européennes ?

Les élections européennes auront lieu dans les 28 États membres de l’UE entre le 23 et le 26 mai prochain.

En France, le vote aura lieu le dimanche 26 mai 2019. Celui-ci permet aux citoyens européens majeurs d’élire leurs représentants au Parlement européen. Ces représentants sont appelés députés européens ou eurodéputés.

Attention : en Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon et Polynésie française, les électeurs voteront le samedi 25 mai.

Qui peut voter aux élections européennes ?

Pour pouvoir voter en France, vous devez avoir au moins 18 ans la veille du scrutin, être domicilié dans la commune où vous souhaitez voter et être inscrit sur les listes électorales.

Les ressortissants de pays membres de l’UE sont autorisés à voter en France pour les élections européennes, à condition qu’ils soient inscrits sur les listes électorales françaises et domiciliés dans la commune dans laquelle ils souhaitent voter. En s’inscrivant sur les listes françaises, ils abandonnent leur droit de vote dans leur pays d’origine. Ils doivent pour cela faire une demande de radiation des listes électorales dans leur pays.

Pour pouvoir voter aux élections européennes le 26 mai prochain, l’inscription sur les listes électorales doit être effectuée avant le 31 mars 2019.

Qui peut être candidat aux élections européennes ?

Tout citoyen d’un État membre de l’UE, majeur, résidant sur le territoire français depuis au moins 6 mois et jouissant du droit d’éligibilité dans son pays d’origine, peut se présenter aux élections européennes en France.

Il existe toutefois une loi stricte encadrant le cumul des mandats et l’incompatibilité du poste d’eurodéputé avec certaines activités de conseil ou de lobbying.



Quel est le rôle du député européen ?

Un eurodéputé est élu pour 5 ans. Il a un pouvoir législatif : il peut rédiger des propositions de loi et vote en ce qui concerne d’autres propositions qui sont ensuite appliquées dans tous les pays membres. Il participe également au vote du budget annuel de l’UE (recettes et dépenses) et à la nomination du président de la Commission européenne.

Il doit assister une fois par mois aux sessions du Parlement européen à Strasbourg ainsi qu’aux sessions plénières additionnelles à Bruxelles et aux commissions parlementaires desquelles il est membre.

Quel est le mode de scrutin pour les élections européennes en France ?

Cette année, la France devra choisir 79 députés pour la représenter au Parlement européen ce qui représente environ 10 % du total des sièges. Ces sièges sont répartis principalement en fonction de la population de chaque pays membre.

Le scrutin organisé le 26 mai prochain sera à 1 seul tour et les eurodéputés sont élus au suffrage universel.

Les personnes ayant le droit de vote en France devront choisir parmi des listes constituées par les partis politiques ou organisations. Cette année, les listes seront nationales et non plus régionales comme lors des dernières élections européennes de 2014.

Après dépouillement, les 79 sièges de la France seront ensuite répartis entre les différents partis politiques et organisations proportionnellement au nombre de votes qu’ils auront reçus.