Passées À venir

Pôle emploi : une web-série sur les métiers du numérique

Pôle emploi lance la web-série « Les passionnés du numérique ». Pendant 10 semaines, retrouvez le Youtubeur Micode pour découvrir les métiers les plus en vogue dans l’univers du numérique.
Sommaire

Depuis le 20 octobre 2020, la nouvelle web-série de Pôle emploi vous donne rendez-vous tous les mardis afin de décrypter plusieurs métiers du numérique. Grand amateur des outils numériques ou développeur débutant, ce programme est fait pour vous.

Pôle emploi : une web-série sur les métiers du numérique

Les passionnés du numérique : votre rendez-vous hebdomadaire avec l’emploi

La web-série est née d’un partenariat entre Pôle emploi, Diversidays et Google avec un objectif : faire connaître des métiers qui recrutent énormément. Pour présenter le programme, ils ont fait appel à Micode, Youtubeur aux 800 000 abonnés, habitué à vulgariser des contenus en matière d’informatique et de cybersécurité sur sa chaîne. Chaque mardi, un nouvel épisode traite d’un métier différent et fait intervenir des professionnels, qui partagent leur expérience et leur ressenti.

Pôle emploi : une web-série sur les métiers du numérique

Le programme est riche et s’ouvre sur le métier de développeur full stack, avec Florent Lagrede, qui exerce en indépendant. Puis les épisodes s’enchaînent abordant les métiers de Data scientist, Motion Designer, Social Media Manager et bien d’autres encore. L’un d’entre eux attire votre attention ? Visionnez dès à présent l’épisode en question sur la page « Plein phare sur les métiers du numérique » accessible sur le site de Pôle emploi.

Pourquoi valoriser les métiers du numérique ?

À travers cette web-série, Pôle emploi espère valoriser les métiers du numérique, particulièrement recherchés dans le monde professionnel. En effet, le secteur recrute en permanence, avec environ 190 000 offres d’emploi publiées seulement sur le dernier semestre 2020. Par ailleurs, le numérique regroupe une grande variété de métiers, parmi lesquels il est possible de trouver sa vocation, quels que soient son profil et son niveau d’études.

Comment se former ?

Pour devenir Data scientist, Motion Designer ou encore UX Designer, pas de parcours tracé. Il existe à la fois des formations diplômantes et des formations en autodidacte pour monter en compétences. Le choix vous revient en fonction de vos préférences et de votre projet professionnel.

Vous souhaitez intégrer une école ? Écoles d’ingénieur, universités et DUT possèdent des filières dédiées aux métiers du numérique. Selon les intervenants de la web-série, le diplôme représente un passeport qui facilite l’entrée dans le monde professionnel, mais une fois en poste ce sont les compétences et le travail acharné qui comptent le plus.

Plutôt autodidacte ? Pas d’inquiétude, l’obtention d’un diplôme n’est pas indispensable, il vous suffit de faire vos preuves sur le terrain. Et le web regorge de formations en tous genres grâce auxquelles vous pouvez apprendre à votre rythme et vous spécialiser dans un domaine : Codeacademy, Udacity et OpenClassrooms notamment. Il faut savoir que certaines formations peuvent être financées par Pôle emploi. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec un conseiller pour échanger avec lui sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

La 24e Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées

L’édition 2020 de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH) se déroule partout en France du 16 au 22 novembre. Tout au long de la semaine, diverses actions sont menées dans le but de créer des rencontres entre les entreprises, les associations et les demandeurs d’emploi et de faciliter l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

Trois thématiques sont à l’honneur cette année : l’école inclusive, le handicap invisible et le numérique. Ce dernier est un atout à exploiter pour améliorer l’accès à l’emploi. Les conférences, rencontres et autres évènements sont alors l’occasion d’aborder ses avantages et les opportunités générées par le développement du télétravail.

Par ailleurs, le programme THalent digital initié par l’Agefiph prévoit l’embauche de 500 demandeurs d’emploi en situation de handicap dans le secteur du numérique d’ici 2023.