Passées À venir

Un nouveau protocole pour les enfants voyageant seuls avec Air France ou la SNCF

Air France et la SNCF mettent en place plus de restrictions pour les enfants non accompagnés voyageant à bord de leurs avions et trains. Décryptage.
Sommaire

Air France et la SNCF avaient stoppé la prise en charge des enfants voyageant seuls depuis la mi-mars 2020. Ceux-ci peuvent recommencer à voyager, mais avec davantage de restrictions. Explications.

Un nouveau protocole pour les enfants voyageant seuls avec Air France ou la SNCF


Le nouveau protocole pour les enfants voyageant seuls chez Air France

Depuis le 1er juin, le service Kids Solo a repris après avoir été stoppé depuis le confinement. Les enfants peuvent donc voyager seuls sur toutes les lignes ouvertes et uniquement sur les vols directs. Les salons d’accueil pour les enfants en correspondance restent fermés jusqu’à nouvel ordre.

Les parents souhaitant réserver deux vols différents pour que leurs enfants arrivent à bon port doivent bien noter que les mineurs ne seront pas pris en charge durant l’escale, en vue du transfert vers le nouveau vol.

Par ailleurs, Air France proposait son service aux enfants de plus de 4 ans pour les voyages en France métropolitaine et aux plus de 5 ans pour les enfants voyageant en outre-mer. Depuis le 1er juin, seuls les enfants de plus de 8 ans peuvent voyager seuls. Le tarif appliqué se rapproche du prix standard pour adulte.

Enfin, le nombre d’enfants voyageant seuls est désormais limité à 6 par vol. Il est donc important de bien réserver à l’avance afin de garantir une place à votre petite tête blonde dans l’avion.

Le nouveau protocole pour les enfants voyageant seuls avec la SNCF

Comme dans les airs, le protocole pour les enfants qui voyagent seuls en train reprend du service. Le service Junior & Cie va recommencer à fonctionner à compter du 26 juin prochain. Il sera ouvert aux enfants de 6 à 14 ans alors qu’il proposait une prise en charge des mineurs à partir de 4 ans avant l’épidémie.

Toutes les destinations initiales, c’est-à-dire environ 130 destinations et quelque 20 trajets spéciaux week-end et hors vacances scolaires seront assurés. Les enfants continueront d’être pris en charge par des animateurs qualifiés et diplômés du BAFA.

Le prix du billet va également être modifié en fonction de la durée du trajet. Comptez 35 euros pour un voyage de moins de 2 h 30, 46 euros pour un voyage jusqu’à 5 heures et 54 euros au-delà.