Passées À venir

Urgence dentaire, optique ou audioprothèse : Qui contacter pendant le confinement ?

Depuis l’annonce du confinement, certains professionnels de santé n’exercent plus et de nombreuses boutiques du domaine médical ont fermé : dentistes, ophtalmos, opticiens ou encore audioprothésistes. Qui contacter en cas d’urgence ?
Sommaire

La France est confinée et l’activité tourne au ralenti. Certains professionnels de santé et boutiques du domaine médical ont également fermé leurs portes depuis presque un mois. Cependant, en cas d’urgence, de nouveaux services se mettent en place pour répondre aux impératifs.

Urgence dentaire, optique ou audioprothèse : Qui contacter pendant le confinement ?


Pourquoi certaines professions du domaine de la santé ont baissé le rideau ?

Depuis le 17 mars, les Français sont confinés chez eux et le télétravail est privilégié. Pour certaines activités, notamment dans le corps médical, il reste très compliqué de pouvoir honorer les rendez-vous.

Alors, par manque de clientèle, de personnel, d’équipement de protection ou tout simplement parce que ces métiers ne sont pas considérés comme étant vitaux, certains services de santé ont donc arrêté de fonctionner.

Cela est entre autres le cas des dentistes, ophtalmologistes, opticiens, audioprothésistes, etc. Cependant, en cas d’urgence, comment les patients peuvent-ils se faire soigner ?

Les dentistes

Certains professionnels de santé ont choisi d’opter pour des solutions à distance. C’est ainsi que l’Ordre national des chirurgiens-dentistes a mis en place un numéro d’appel national spécifiquement conçu pour les urgences bucco-dentaires.

La procédure normale est de contacter en premier lieu, son dentiste habituel. La plupart assurent une permanence téléphonique. Si vous n’arrivez pas à le joindre, composez le 09 705 00 205, les dentistes régulateurs vous aiguilleront et vous indiqueront vers qui vous tourner.

Une autre option vous invite à vous connecter à une plateforme internet spécifique, appelée urgence-dentaire.info. Après un questionnaire, une intelligence artificielle établit un premier diagnostic de façon à vous orienter vers le praticien le plus proche ou vers le 15.

Les ophtalmologistes

Les visites chez les ophtalmos ont baissé de 98 %. Pour assouplir les règles applicables, un décret exceptionnel prolonge les ordonnances de 3 mois pour renouveler ses lunettes.

Plusieurs plateformes proposent des téléconsultations d’urgence dont une partie est remboursable par la sécurité sociale. Même si les fonds d’œil ou les tests d’acuité visuels ne sont pas possibles, ce mode de consultation permet néanmoins de détecter des cas urgents, comme les décollements de rétine, etc. Ainsi, le patient sera renvoyé vers un service hospitalier approprié. De même, les symptômes bénins comme les conjonctivites, les allergies, etc., peuvent être pris en charge à distance et un traitement approprié peut également être prescrit.



Les opticiens

Étant donné que le personnel des magasins de vision manque de protections barrières nécessaires pour se préserver du virus, la plupart des boutiques ont baissé le rideau. Cependant, des magasins d’urgence restent malgré tout disponibles.

Pour trouver le plus proche de chez vous, connectez-vous au site urgenceopticien.fr. Vous obtiendrez ainsi le numéro de téléphone du magasin le plus proche de chez vous, parmi les 900 restant ouverts dans tout l’hexagone. Ceux-ci reçoivent sur rendez-vous entre 9 heures et 13 heures en semaine. Cependant, ils n’assurent que les rendez-vous d’urgence, c’est-à-dire la création de lunettes pour les salariés en activité, le renouvellement des lunettes détériorées, perdues, etc.

Les audioprothésistes

Même si ces professionnels ont le droit d’ouvrir pendant le confinement, une boutique d’accessoires auditifs sur 10 l’est sur le territoire. Vous pouvez trouver sur le site de l’UNSAF (Syndicat national des audioprothésistes), la liste des magasins ouverts proches de chez vous.

Cependant, afin de pouvoir répondre à leurs clients, un grand nombre d’audioprothésistes fermés proposent malgré tout une permanence téléphonique. Celle-ci peut déboucher sur un rendez-vous. Néanmoins, seul le professionnel qui a équipé un patient peut le recevoir en rendez-vous.