Passées À venir

Les équipements obligatoires à détenir à bord d'un véhicule

Rappel des équipements obligatoires à posséder dans l'habitacle d'une voiture et à défaut des sanctions applicables : éthylotest, gilet de sécurité, triangle de signalisation, roue de secours, feux en bon état, vitres avant non-teintées
Sommaire

Pour des raisons de sécurité, la réglementation impose à tous les automobilistes d'avoir à bord de leur véhicule un certain nombre d'équipements. Consultez dans cette démarche le matériel que vous devez détenir en toute circonstance, ceux qui ne sont que facultatifs, mais également les risques que vous encourez en cas de défaut de détention de l'un de ces accessoires.

Les équipements obligatoires à détenir à bord d'un véhicule



Le gilet de sécurité et le triangle de signalisation

Tout automobiliste doit obligatoirement avoir dans l'habitacle de son véhicule, un gilet réfléchissant et un triangle de signalisation. Ces équipements leur permettent d'être vu des autres usagers en cas de panne ou d'accident, et garantissent ainsi la sécurité de chacun.

En ce qui concerne le gilet de sécurité, celui-ci doit être conforme à la réglementation et donc être homologué « CE ». Il doit être placé dans l'habitacle, dans un endroit facile d'accès et devra être enfilé avant de sortir du véhicule immobilisé.

Le triangle de signalisation doit, quant à lui, comporter la mention « E 27 R ». Cette indication garantie qu'il s'agit bien d'un matériel homologué. Le triangle peut être placé dans le coffre ou dans l'habitacle. Il devra obligatoirement être installé à une distance d'environ 30 mètres du véhicule ou de l'obstacle sauf si cette installation constitue un risque pour votre propre sécurité.

Pensez également à signaler l'immobilisation de votre véhicule en allumant vos feux de détresse.

Si vous n'êtes pas en possession de l'un ou l'autre de ces équipements, vous risquez une contravention pouvant aller jusqu'à 375 €.

L'éthylotest

Posséder un éthylotest non-usagé et en cours de validité dans sa voiture est obligatoire. Cette obligation est entrée en vigueur en juillet 2012 et concerne tous les véhicules à moteur (véhicules légers, poids lourds, motocyclettes), à l'exception des cyclomoteurs et des véhicules équipés d'un système éthylotest anti-démarrage.

L'éthylotest peut être chimique ou électronique, mais doit nécessairement répondre aux normes françaises et donc porter la mention « NF ».

Auparavant, le défaut de possession d’un éthylotest à bord d'un véhicule était sanctionné par une amende de 11 €. Mais en février 2013, un décret est venu supprimer cette sanction, et désormais, en cas d'absence d'éthylotest vous ne serez plus sanctionné. Notez tout de même qu'en détenir un reste obligatoire.

La roue de secours

Disposer d'une roue de secours dans son coffre de voiture est facultatif. Cela reste cependant fortement conseillé. En effet, vous ne pourrez, certes, être sanctionné en cas d'absence de roue de secours, mais rouler avec des pneus en mauvais état vous expose à une amende dont le montant peut aller jusqu'à 375 €. De plus, votre véhicule pourra être immobilisé.



Les ampoules et fusibles de rechange

La réglementation n'impose pas de détenir dans son véhicule une boîte d'ampoules et de fusibles de rechange. En revanche, cela reste vivement recommandé. En cas de contrôle, nul ne pourra vous sanctionner si vous n'en possédez pas. Cependant, le code de la route vous oblige à circuler avec des feux en état de marche. Rouler avec des feux défaillants vous expose à une amende pouvant aller jusqu'à 180 € et à l'immobilisation de votre véhicule.

Les vitres avant du véhicule

Une nouvelle réglementation est entrée en vigueur le 1er janvier 2017. Il est désormais interdit de rouler avec des vitres teintées à l'avant de son véhicule sauf pour des raisons médicales ou pour les véhicules destinés à la protection d'une personne ou de marchandises.

En cas de non-respect de cette obligation, vous encourez une amende de 135 € ainsi qu'un retrait de 3 points sur votre permis de conduire. À cela, pourront s'ajouter l'immobilisation de votre véhicule et une obligation de le mettre aux normes.

Pour en savoir davantage sur cette nouvelle mesure, nous vous invitons à consulter notre article "Les vitres teintées interdites à partir du 1er janvier 2017".