Passées À venir

Contacter SOS Amitié

Découvrez comment SOS Amitié peut vous aider. Contactez-les facilement en composant leur numéro d'écoute gratuit pour expliquer votre situation.
Sommaire

“Un mal. des mots.”, le slogan de S.O.S. Amitié frappe juste. Trouver les mots pour s’exprimer lorsque l’on ne va pas bien peut être une tâche des plus difficiles. Être entouré de personnes aidantes et aimantes est une chance qui n'est pas donnée à tout le monde. Pendant certaines phases de la vie, on se trouve à voyager seul, alors qu’on aurait besoin d'être soutenu. Pour d’autres, parler avec un inconnu qui ne nous juge pas peut être un véritable réconfort. L’association SOS Amitié peut vous aider à traverser des périodes difficiles grâce à son numéro d’écoute gratuit.

Contacter SOS Amitié




La création de SOS Amitié

S.O.S. Amitié a été créé à Boulogne-Billancourt en 1960 par un pasteur et sa femme. Seulement un an après sa naissance, l’association fut reconnue d’utilité publique. Au fil des années, les lieux d’écoutes se sont multipliés dans toute la France jusqu’à ce qu’il devienne nécessaire de former une structure fédérale. L’année 1967 marque la création de la Fédération S.O.S. Amitié.

Les objectifs de cette association sont clairs : aider les appelants à mettre des mots sur leurs souffrances psychiques afin de leur donner du recul pour qu’ils puissent sortir de cette situation et leur redonner goût à la vie.

Bien que SOS Amitié mette l’accent sur la prévention du suicide, elle tient à rappeler que les bénévoles sont présents pour tous les besoins d’écoute. L'association offre une oreille bienveillante aux personnes dans le besoin tout au long de l’année, 24h/24 et 7j/7.

Les chiffres donnés par l’association témoignent d’une population en mal-être. En effet, celle-ci répond à plus de 700 000 appels par an dont 11 000 environ sont liés au suicide.

S.O.S. Amitié réquisitionne chaque année plus de 1 800 bénévoles réalisant plus de 20 000 heures d’écoutes par an. Malheureusement, l’association est constamment à la recherche de nouveaux volontaires, car actuellement, elle répond seulement à 1 appel sur 3.

Lutter contre la solitude et le suicide

Afin de mieux comprendre les appelants et pour mieux les aider, l'association d’utilité publique a mis en place l’observatoire des souffrances psychiques. Les études fournies par ce dernier permettent d’ouvrir les yeux sur une réalité de notre société qui n’est que trop peu visible.

L'analyse des données sur lesquelles l’association se base recueille un total de 630 000 appels d’une durée moyenne de 20 minutes, où le bénévole recense les témoignages anonymes des appelants. Il y inscrit les informations nécessaires à l’étude comme l’âge, le sexe et le thème de l’appel.

Les analyses de l'observatoire soulignent le besoin d’accompagnement de la santé mentale des Français. En cette année bien particulière de 2020, environ 33 % des appelants ont cité le confinement comme cause d’appel. La première raison de l’appel reste la solitude (42 %). Les pensées suicidaires ont augmenté de 23 % et les appels de suicidant de 40 %.

Chez les jeunes, les souffrances psychologiques (regroupant anxiété, dépression et autres maladies mentales) sont la première raison d’appel, entre 41 et 47 % tout mode de contact confondu, puis le suicide à 27 % par mail, 23 % par messagerie instantanée et 14 % par téléphone.

Les femmes représentent les 2/3 des appelants, néanmoins de plus en plus d’hommes contactent l’association lorsqu’ils sont dans le besoin.

“Le décès par suicide touche trois fois plus les hommes que les femmes.”
Afin d’éduquer la population, les associations régionales de S.O.S. Amitié organisent chaque année, le 5 février, date de la Journée nationale pour la Prévention du Suicide, diverses manifestations de sensibilisation en France.

L’association SOS Amitié est très impliquée dans la prévention du suicide comme le témoigne son partenariat avec l’observatoire national du suicide (ONS).

Comment se faire aider ou comment aider ?

Trouver des personnes présentes à tout moment, 24h/24, pour vous écouter, vous aider à trouver les mots et à vous exprimer n’est pas évident. SOS Amitié a été créée pour tendre l’oreille, vous redonner l’espoir quand vous pensez qu’il n’y en a plus.

Comment contacter l’association SOS Amitié ?

Par téléphone

Si vous avez des pensées suicidaires, vous vous sentez mal, ne perdez pas de temps, contactez une association. Il y aura toujours quelqu’un pour vous écouter :

  • Numéro d’appel commun S.O.S. Amitié : 09 72 39 40 50 ;
  • Suicide Écoute : 01 45 39 40 00 ;
  • SOS Help pour les personnes parlant anglais : 01 46 21 46 46 ;
  • Si vous êtes, ou un de vos proches en situation d’urgence, d’une crise suicidaire aux risques avérés (idées suicidaires, projet de suicide ou accès à des moyens létaux) contactez immédiatement le 15 ou le 112.

S.O.S. Amitié est à la disposition de l'appelant à travers trois moyens de communication (téléphone tchat et mail), afin d’engager une discussion avec la personne de la façon la plus confortable pour celle-ci. Un bénévole est toujours prêt à répondre, quelle que soit l’heure, le jour de la semaine et de l’année.

Pour trouver le numéro de votre région, allez sur le site internet de S.O.S. Amitié et cliquez sur la carte “S.O.S. Amitié près de chez vous”.

Par internet

Parler avec quelqu’un de vive voix peut être rassurant et réconfortant pour certains, alors que pour d’autres, cela peut être sujet d’anxiété. Pour ceux qui préfèrent s’exprimer par le biais d’internet, le tchat est le meilleur moyen pour une conversation instantanée. Il est ouvert tous les jours de 13h à 3h du matin.

L’association permet également de communiquer par messagerie. Cependant, il faut compter en moyenne un délai de 48h pour recevoir une réponse.

Comment devenir bénévole ?

Cette association a besoin de l’assistance de nombreux bénévoles pour répondre aux demandes croissantes. Vous êtes bienveillant, résidant en France métropolitaine, avec du temps libre et désireux d’aider des personnes en difficulté ? Envoyez votre candidature à S.O.S. Amitié. Vous passerez par une étape de sélection et, si vous êtes admis, vous suivrez une formation.

Vous n’avez pas le temps, mais vous souhaitez tout de même soutenir l'association ? Vous pouvez faire un don ponctuel ou récurrent.