Passées À venir

TGV et Intercités : Se faire rembourser pour tout retard supérieur à 30 minutes

Des compensations financières existent dès 30 minutes de retard de votre train. Informez-vous sur les démarches à suivre pour bénéficier d’un remboursement en bon d’achat ou virement.
Sommaire

Depuis quelques années, la SNCF vous octroie une compensation financière dès lors que votre train (TGV ou Intercités) affiche un retard de 30 minutes au minimum et ce, quelle que soit la cause du retard : intempéries, dysfonctionnements, obstacles sur la voie, etc. La SNCF a baptisé ce service, gratuit, « G30 » ou « Garantie ponctualité 30 minutes ».

TGV et Intercités : Se faire rembourser pour tout retard supérieur à 30 minutes


À qui s’adresse la garantie ponctualité 30 minutes ?

Cette garantie concerne les passagers des TGV nationaux, TGV Lyria, TGV France-Italie, TGV France-Allemagne DB/SNCF en coopération, TGV France-Luxembourg, TGV France-Vintimille, TGV France-Irun, TGV France-Fribourg, TGV Bâle-Marseille, TGV Bruxelles-Province, TGV France-Espagne RENFE/SNCF en coopération, Intercités avec ou sans réservation, et Intercités 100 % Eco.

Si vous voyagez dans un Intercités 100 % Eco, vous ne bénéficiez de la G30 qu’à partir d’une heure de retard et pour une compensation supérieure à 4 euros.

Quel est le montant de la compensation ?

La compensation varie selon la durée du retard. Ainsi, elle représente :

  • 25 % du prix du billet pour un retard compris entre 30 min et 1 h 59 min
  • 50 % du prix du billet pour un retard compris entre 2 h et 2 h 59
  • 75 % du prix du billet pour un retard de 3 h et plus.

Sous quelle forme la compensation est-elle versée ?

Jusqu’à 59 minutes de retard, la SNCF vous attribue un bon d’achat équivalant à 25 % du prix de votre billet.

Pour un retard d’au moins 1 h, vous pouvez choisir une indemnisation soit par bon d’achat soit par virement bancaire ou postal.



Quelles sont les démarches à accomplir ?

Dès l’arrivée de votre train, si vous avez un billet avec réservation, vous pouvez effectuer votre demande de compensation sur le site de la SNCF prévu à cet effet (ou via l’application pour téléphone de la SNCF).

Vous complétez alors le formulaire G30 en ligne en précisant certains renseignements comme les gares de départ et d’arrivée, la date de circulation du train, votre nom, le nombre de voyageurs, la référence de votre dossier voyage composé de six lettres (ex : SXPGRK).

Un premier courriel vous confirme la prise en compte de votre demande ; il est suivi d’un second courriel qui vous informe du montant de votre compensation. Généralement, le bon d’achat digital vous est adressé par courriel, dans les 48 heures suivant la demande. La SNCF procède à un virement sur votre compte si vous avez opté pour cette solution.

Vous pouvez également demander votre compensation en adressant, par voie postale, le formulaire G30 accompagné de votre billet de train (original ou copie) et, le cas échéant, d’un RIB à : Service G30 SNCF — CS 69150 - 14949 CAEN CEDEX 9

Notez que dans certains cas, le traitement de la demande peut nécessiter un délai de quinze jours.

Bénéficier du bon d’achat digital

Le bon d’achat est valable, sur Internet ou dans les points de vente SNCF, un an à compter de sa date d’émission, pour un seul passager sur les trajets en TGV ou Intercités, en France.

Pour bénéficier du montant de la compensation lorsque vous réservez un billet sur le site voyages-sncf.com, vous devez inscrire le code (9 caractères) qui figure sur le bon d’achat dans le champ dédié au code avantage.

Notez que iDTGV, OUIGO, Eurostar et Thalys mènent des politiques de compensation à partir de 60 minutes de retard des trains, mais selon des conditions de dédommagement et des montants différents.