Passées À venir

Confinement : quels justificatifs faut-il présenter en plus de l'attestation ?

Quel document faut-il montrer en cas de déplacement professionnel ? Faut-il avoir sur soi une pièce d’identité ? On détaille tous les justificatifs à fournir lors d’un contrôle pendant cet allègement du confinement.
Sommaire

Si le confinement s’est allégé, les attestations dérogatoires restent obligatoires jusqu’au 15 décembre. En cas de contrôle, des justificatifs complémentaires peuvent vous être demandés.

Confinement : quels justificatifs faut-il présenter en plus de l’attestation ?

Une pièce d’identité dans toutes les situations

Pour tous les motifs de déplacement (acheter des produits de première nécessité, pratiquer une activité physique individuelle ou se balader dans un rayon de 20 km, etc.), vous devez emmener un justificatif d’identité (passeport, carte d'identité, etc.) lors d’un contrôle par les forces de l’ordre. En cas d’oubli, la police ou la gendarmerie peut vous retenir pour procéder à une vérification.

Pour prouver que vous êtes dans un rayon de 1 ou de 20 km, vous pouvez également prendre un justificatif de domicile. Il n’est pas obligatoire, mais fortement recommandé.

Quel justificatif pour les déplacements professionnels pendant le confinement ?

Les travailleurs n’ont pas besoin de remplir l’attestation de déplacement dérogatoire durant ce reconfinement. En revanche, ils doivent posséder un justificatif fourni par leur employeur, que vous trouverez sur le site du ministère de l’Intérieur. Le document permet de connaître, entre autres, le domicile du salarié et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle. Sa durée de validité est établie par l’employeur. Pas besoin donc de renouveler le justificatif quotidiennement.

De leur côté, les travailleurs non-salariés doivent utiliser l’attestation de déplacement en cochant la première case. Et pour un entretien d’embauche, c’est le même cas de figure.

Faut-il prouver ses achats ?

Vous pouvez faire vos courses dans un rayon supérieur à 20 km et sans limite de temps. Les policiers n’ont pas le droit de fouiller vos sacs. En revanche, ils peuvent vous demander de leur montrer un ticket de caisse pour prouver votre bonne foi.

Rappelons que les bibliothèques et les médiathèques peuvent rouvrir depuis le 28 novembre. Dans cette situation, vous pouvez par exemple imprimer un document certifiant votre réservation de livres.

Comment prouver un rendez-vous médical ou une assistance à personne vulnérable ?

Pendant le confinement, vous devez vous rendre à une consultation, un examen ou pour des soins qui ne peuvent pas être faits à distance ? En plus de votre attestation, vous devez fournir une preuve de votre rendez-vous, comme un mail ou un SMS de confirmation.

Si vous devez vous déplacer pour une assistance aux personnes vulnérables, vous pouvez demander à l’EHPAD un justificatif. Un livret de famille peut vous être exigé pour démontrer votre parentalité. Mais, il n’est pas obligatoire.

Quid des visites immobilières ou des déménagements ?

Depuis le 28 novembre, vous pouvez visiter des biens immobiliers. Là encore, vous devez justifier votre déplacement, en présentant un mail de rendez-vous, par exemple.

Pour les travaux dans votre nouveau domicile, vous pouvez vous munir d’une facture de l’entrepreneur. Enfin, pour un déménagement, un acte de vente ou un document fourni par l’entreprise de déménagement peut servir de preuve pour le déplacement.

Quel justificatif pour accompagner son enfant à l’école ?

Pour emmener son enfant à l’école ou pour qu’il pratique une activité périscolaire, il faut avoir sur soi le justificatif de déplacement scolaire. En cas de contrôle, les forces de l’ordre pourront notamment y lire le moyen de déplacement, ou encore voir le cachet de l’établissement d’accueil de l’enfant.