Passées À venir

L'attestation de déplacement dérogatoire peut être présentée sur smartphone depuis le 6 avril

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé un renforcement des contrôles à l’approche des vacances de printemps et une version dématérialisée de l’attestation de déplacement dérogatoire. Explications.
Sommaire

Afin d’éviter les départs inopinés, le ministre de l’Intérieur a annoncé au Parisien jeudi 2 avril un renforcement des contrôles pendant les vacances de Pâques. Il a également fait savoir qu’une version dématérialisée de l’attestation de déplacement est mise en place à compter de lundi 6 avril.

L’attestation de déplacement dérogatoire peut être présentée sur smartphone depuis le 6 avril


Optimiser le confinement durant les vacances de printemps

Depuis le 17 mars dernier, les Français sont confinés dans leurs logements afin d’éviter la propagation exponentielle du Covid-19. Jusqu’à aujourd’hui, 6 millions de contrôles ont eu lieu, débouchant sur 380 000 procès-verbaux. Les contraventions baissent légèrement et selon Christophe Castaner, les Français ont bien retenu les règles et le but du confinement.

Renforcement des contrôles

Cependant, avec les vacances scolaires de printemps, il craint que certains d’entre eux ne tentent l’escapade en famille. C’est pourquoi le ministre de l’Intérieur précise que les contrôles seront renforcés.

Les préfets des régions ont été invités à faire le point sur les locations de vacances, de façon à augmenter les contrôles sur des points ciblés. Ainsi, les gares, les routes et les lieux touristiques seront très fortement contrôlés.

Bon à savoir : toutes les personnes présentes dans un seul et même véhicule peuvent être verbalisées.

Un couvre-feu potentiellement étendu

Si les Français ne respectent pas les règles établies et mettent en péril la santé publique, le gouvernement n’exclut pas durcir les règles actuelles. Déjà 150 communes françaises de métropole et d’outremer confondues ont un couvre-feu. Cette mesure pourrait s’étendre à d’autres communes si les préfets l’estiment nécessaire.

Christophe Castaner précise également que les préfets ont carte blanche pour rédiger des arrêtés et fermer les commerces si ceux-ci sont source de trop grands rassemblements.

Une attestation de déplacement numérique disponible dans le même temps

Le ministre de l’Intérieur a également annoncé qu’en complément de l’attestation de déplacement papier, une version dématérialisée sur smartphone est mise à disposition à compter de lundi 6 avril. Elle est accessible directement sur le site internet du ministère de l’Intérieur.

Le formulaire est à éditer en ligne et un simple QR Code permettra aux forces de l’ordre de procéder à un contrôle. De ce fait, le risque de collecte ou piratage des données sera nul, puisqu’aucun fichier ne sera généré. Les mêmes champs que ceux actuellement présents sur l’attestation papier seront à remplir. De même, l’heure de sortie sera toujours à préciser, mais une fois le document édité, l’heure sera précisée dessus. Ainsi, les forces de l’ordre pourront débusquer les éventuels fraudeurs : il sera impossible de remplir le document sur le coup d’un contrôle.

Afin de respecter les gestes barrière, aucun agent n’aura à toucher ni à se saisir du téléphone des personnes contrôlées. Un simple scan de l’écran suffira à vérifier les informations.