Passées À venir

La SNCF a dévoilé la hausse des tarifs pour 2023 : quels sont les billets concernés ?

La SNCF a dévoilé la hausse moyenne qui s’appliquera sur les billets dès l’année prochaine. Mais tous les tarifs ne vont pas augmenter. Voici ceux qui ne changeront pas.
Sommaire

Le train coûtera plus cher en 2023. La SNCF a annoncé ce vendredi 18 novembre une augmentation des tarifs de 5 % pour affronter un surcoût de 13 %. Si la plupart des trajets TGV et Intercités seront impactés, certains billets continueront d’être vendus à petits prix.

La SNCF a dévoilé la hausse des tarifs pour 2023 : quels sont les billets concernés ?

TGV : des prix en hausse de 5 % dès 2023

La SNCF vient de dévoiler ses tarifs pour l’année prochaine. En raison d’un surcoût évalué à 13 %, provoqué par la hausse des prix de l’énergie, la compagnie ferroviaire a fait le choix d’augmenter les prix des TGV et Intercités de 5 % en moyenne. Cette décision a été prise en connaissance de cause, afin de ne pas réduire l’offre ou renoncer à certains investissements.

Il s’agit bel et bien d’une augmentation moyenne. En conséquence, certains billets pourront être vendus bien plus cher, suivant les lignes et les horaires. Les tarifs des abonnements « Liberté », « Max Actif » et « Max Actif + » grimperont par contre de 5 %, a confirmé Alain Krakovitch, directeur de TGV-Intercités. Il en sera de même pour les billets « Business Premiere » à destination des professionnels.

À noter que la hausse des tarifs s’appliquera à partir du 10 janvier 2023.

Quels sont les tarifs SNCF qui ne changeront pas ?

Pour protéger le portefeuille des voyageurs réguliers et des plus modestes, certains tarifs ne changeront pas en 2023. Il s’agit notamment :

  • du prix de la carte Avantage (Jeune, Adulte ou Senior), qui restera fixé à 49 €. Les réductions qu’elle offre sur les trajets, entre autres un rabais de 30 % sur les voyages TGV et Intercités, demeurent elles aussi inchangées ;
  • des tarifs des billets Ouigo, permettant de relier de nombreuses métropoles à petits prix ;
  • des billets de train les moins chers, disponibles à l’ouverture des ventes ;
  • des abonnements TGV Max jeune et Max senior qui seront toujours vendus au même prix, c’est-à-dire 79 €.

Vers un bouclier tarifaire sur les prix des billets ?

Alors que la compagnie a estimé un surcoût de 13 %, elle a décidé de tempérer la hausse des tarifs, en la limitant à 5 %. « Nous prendrons donc plus de la moitié à notre charge », a souligné le PDG de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet. En gelant les tarifs de certains abonnements et des billets à petits prix, elle souhaite assurer son soutien aux particuliers les plus modestes se déplaçant en train.

Pour compenser, la SNCF compte bien faire le plein de voyageurs. Les conditions d’échange et de remboursement des billets seront donc aménagées. Actuellement, l’échange ou le remboursement est possible jusqu’à 3 jours avant le départ. Ce délai passera à 7 jours maximum avant la date indiquée sur le billet. Après, le voyageur devra débourser 19 €, et non plus 15 € comme c’est le cas aujourd’hui, pour annuler son trajet. Les places seront ainsi libérées plus tôt et pourront être réattribuées à d’autres usagers.


 

Redacteur
Anne-Lise

Après un cursus dans l'édition, je me suis tournée vers la rédaction par passion. Puis l'envie d'informer et de décrypter l'actualité est venue naturellement. Avec un clavier, toujours entre les mains, j'espère réussir à accompagner du mieux possible les citoyens dans la réalisation de leurs démarches administratives.