Passées À venir

Avec monenfant.fr, la CAF accompagne les parents et professionnels

Le site monenfant.fr accompagne les parents dans l’ensemble des problématiques rencontrées tout au long du développement de l’enfant (garde, éducation, sorties). Un point sur ce dispositif.
Sommaire

Le portail monenfant.fr, géré par la CAF, permet aux parents et aux professionnels de retrouver sur un même site toutes les informations utiles relatives à l’enfance. De la grossesse jusqu’à l’adolescence, le site propose des services et des conseils pour aborder au mieux la vie de parent. De quoi s’agit-il précisément ? Explications.

Avec monenfant.fr, la CAF accompagne les parents et professionnels




Services proposés par le site monenfant.fr

Différents services sont proposés sur le portail monenfant.fr. Ils sont accessibles aux parents comme aux professionnels de l’enfance. L’application mobile existe également, elle est téléchargeable sous Android ou iOS.

Pour les parents

Le portail à destination des parents se divise en 4 onglets :

  • « Devenir parents »
  • « Élever son enfant »
  • « Accompagner son adolescent »
  • « Un changement dans la famille »

Pour chacune de ces thématiques, les services proposés sont mentionnés dans la rubrique « Services en ligne ».

Un logiciel de recherche géolocalisée permet aux parents de repérer les services destinés à l’accompagnement de leur enfant autour de leur domicile (jusqu’à 30 km) : un mode d’accueil (assistant maternel, crèche, etc.), un centre de loisirs, un lieu d’information de la petite enfance ou encore un service de médiation familiale.

Certaines communes offrent aux futurs parents ainsi qu’aux parents d’enfants âgés de moins de 6 ans la possibilité de solliciter un rendez-vous auprès d’un point d’information pour la petite enfance directement sur le site. En entrant votre code postal, vous pourrez vérifier si votre commune ou une commune aux alentours propose ce service.

Pour finir, un simulateur permet aux parents d’estimer le montant de la PAJE (Prestation d’accueil du jeune enfant) versée par la CAF ainsi que le coût en crèche, avec le reste à charge.

Bon à savoir : Durant la période de crise sanitaire, le site offre la possibilité de mettre en relation les parents, les assistants maternels et les instances préfectorales afin de mieux combler les besoins.

Pour les professionnels de l’enfance

Le portail propose aux assistants maternels ainsi qu’aux gestionnaires de structures de gagner en visibilité. Les informations les concernant (coordonnées, etc.) et leurs modalités d’accueil (cadre d’accueil, activités proposées, etc.) sont directement accessibles aux parents.

Pour être référencé sur le portail, il faut que les professionnels de la petite enfance soient habilités par le site. La demande d’habilitation peut être faite directement en ligne.

Des informations utiles pour élever ses enfants

En dehors des services pratiques proposés sur le portail, différents articles, dossiers thématiques, ou liens renvoyant vers des sites partenaires, abordent chaque étape de la vie de parent et donnent une information riche destinée à faciliter l’accompagnement des enfants.

Les futurs parents peuvent ainsi trouver les démarches à effectuer durant la grossesse (comment et pourquoi faire la déclaration de grossesse, etc.) ou des conseils pour préparer l’arrivée du bébé.

Les parents qui élèvent un enfant disposent d’informations concernant l’exercice de l’autorité parentale, les aides pour financer la scolarité de leur enfant, ou encore la scolarisation d’un enfant en situation de handicap.

L’adolescence est une thématique également abordée sur le site. Les droits correspondant à chaque âge de cette période de la vie y sont recensés (posséder une carte de retrait à 12 ans, signer un contrat d’apprentissage à 15 ans, etc.), tout comme les pratiques qui peuvent les intéresser (bénévolat, etc.).

Enfin, des informations concernant un changement dans la situation familiale sont également consultables sur le portail, notamment pour aider les familles confrontées à une séparation ou à un décès.