Passées À venir

Bilan de prévention prénatal : un moyen de rassurer et d'informer les futures mamans

Chaque future maman a désormais la possibilité d’avoir recours à un bilan prénatal de prévention pour vérifier la santé du bébé. Explications.
Sommaire

Les sages-femmes libérales peuvent proposer un bilan prénatal de prévention aux futures mamans. Il permet tant de les rassurer que de les informer sur la santé du bébé.

Bilan de prévention prénatal : un moyen de rassurer et d’informer les futures mamans


Le bilan de prévention prénatal, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un dispositif mis en place pour les futures mamans. Le bilan de prévention prénatal est proposé par les sages-femmes libérales pour dialoguer, échanger et conseiller les femmes durant leur grossesse.

S’il est proposé à toutes les femmes enceintes, il n’est en revanche pas obligatoire. En effet, suivant le but de l’intervention de la sage-femme auprès de la future maman, elle peut ne pas pouvoir le lui proposer.

À quel moment a-t-il lieu et pourquoi ?

Il est généralement réalisé avant la 24e semaine d’aménorrhée. La sage-femme aborde divers thèmes, comme celui de la grossesse en général, les risques encourus par les futures mamans et ceux pouvant potentiellement atteindre le bébé.

Elles les rassurent également sur leurs craintes et répondent à leurs questions. Il permet de dissiper quelques doutes, répondre à des interrogations sur le corps, les habitudes à prendre, les meilleures choses à faire, etc. C’est un premier contact primordial pour mieux préparer le post-accouchement.

Concrètement, qu’apporte le bilan de prévention prénatal aux futures mamans ?

C’est par cet échange que la professionnelle peut alors aiguiller au mieux la femme enceinte sur son type d’alimentation, sur ses comportements à risques pour le fœtus (consommation d’alcool, de drogues, de tabac, etc.). Par ailleurs, l’accent est mis sur la grippe saisonnière. En effet, le vaccin est recommandé en cas de grossesse, tant pour la maman que pour son entourage.

De même, la sage-femme doit informer la femme enceinte qu’un bilan bucco-dentaire gratuit lui est proposé au cours du 4e mois de grossesse. En effet, les problèmes bucco-dentaires sont plus fréquents lors d’une grossesse. C’est pour cette raison que ce bilan gratuit a été instauré, permettant aux futures mamans de surveiller leurs dents au moment de leur vie où les changements de leur corps sont les plus importants.

Ce contact prénatal permet à la sage-femme d’avoir un premier lien avec la maman et de connaître le contexte familial, afin d’améliorer le suivi après la sortie de maternité.